Lorsque Youcef Belaïli a quitté Angers en janvier 2018, il était au fond du trou et pas parvenu à se relancer en France (1 match joué) après sa suspension de deux ans pour dopage. Sauf que, depuis, l’ailier de 27 ans a cassé la baraque en remportant les deux dernières éditions de la Ligue des champions africaine avec l’Espérance Tunis puis la CAN 2019 avec l’Algérie, et le Fennec a joué un rôle de premier plan dans tous ces triomphes.

Du coup, l’idée a émergé du côté d’Angers de faire table rase du passé et de rapatrier le natif d’Oran, parti dans un contexte tendu. D’après le site DZfoot, des échanges ont lieu depuis plusieurs semaines et le SCO aurait réalisé une «proposition contractuelle et salariale avantageuse» à Belaïli. Disposant également de pistes en Belgique et dans le Golfe, l’Algérien va devoir trancher, lui qui se trouve à un an du terme de son contrat avec l’Espérance.