Considéré comme la priorité offensive de l’Olympique de Marseille, du moins avant le départ du directeur sportif Andoni Zubizarreta, l’attaquant de Rennes, Mbaye Niang, a une nouvelle fois ouvert la porte au club phocéen à l’occasion d’une interview accordée ce dimanche au Canal Football Club.

«L’OM, c’est flatteur. Il n’y a pas de fumée sans feu. Il y a eu des discussions, mais aujourd’hui il n’y a rien de concret. (…) L’OM a aussi des problèmes à régler. (…) Oui c’est un club qui m’intéresse, c’est un club qui a une belle histoire, ils ont aussi des supporters chauds, comme j’aime bien. Si ça doit se faire ce sera avec grand plaisir», a glissé l’international sénégalais, qui se dit même prêt à faire un effort financier. «Si j’ai le projet sportif comme j’ai eu a Rennes, je peux baisser mon salaire car je vais prendre du plaisir et gagner des trophées

En raison des difficultés financières de l’OM, ce dossier s’annonce toutefois très compliqué et l’ancien Milanais a d’ailleurs pris soin de souligner que le club phocéen n’est pas la seule destination susceptible de l’intéresser. «En France, il y a des clubs qui sondent et essaient de savoir sous quelles conditions je pourrai venir. A l’étranger aussi. En Angleterre tous les clubs cherchent des attaquants. Je trie. A la fin il n’en restera qu’un. Aujourd’hui tout le monde parle de Marseille car ma femme est de Marseille, j’aime bien Marseille, j’y suis souvent. Mais il y a d’autres clubs qui peuvent me plaire autant», a conclu un Niang qui pourrait animer le prochain mercato.