Après son nul face au Ghana (0-0), l’Ouganda a confirmé sa bonne entame des éliminatoires du Mondial 2018 en disposant 1-0 du Congo samedi à Kampala lors de la 2e journée. Très haché, le début de partie était marqué par la sortie rapide de Juuko sur blessure après un duel avec Doré, qui regagnait quant à lui finalement le terrain.

Très fébrile, la défense des visiteurs multipliait les pertes de balle et Miya s’infiltrait dans la surface. Après un relais avec un coéquipier, la jeune pépite battait Mongondza d’un plat du pied (1-0, 18e). Dans la foulée, le portier congolais devait s’employer pour éviter le 2-0 en repoussant une frappe adverse reprise par Massa qui croisait trop son tir.

Les hommes de Pierre Lechantre réagissaient trop timidement sur un déboulé de Dzon mais Ondongkara devançait Doré, qui finissait par céder sa place juste avant la pause. Loin de sonner la révolte, les Diables Rouges, trop imprécis, subissaient beaucoup en seconde période et sans deux arrêts de Mongondza, l’addition aurait pu être plus salée. Avec déjà deux défaites, le Congo a pratiquement fait une croix sur la qualification. L’Egypte, désormais devancée par les Cranes, affronte le Ghana dimanche dans l’autre match de la poule.

 Les compositions de départ :

Ouganda : R.Odongkara – N.Wadada I.Isinde M.Jjuuko, J.Ochaya – K.Aucho T.Mawejje – M.Oloya F.Miya, H.Wasswa – G. Massa

Congo : Mongondza – Baudry, Moubhio, Bakoua, Itoua, Bouka Moutou – Ndockyt, Massengo, Tsiba – Doré, Dzon