Mondial 2026 : Belloumi dit non au Maroc

Voisins, le Maroc et l’Algérie sont aussi rivaux et les sentiments nationalistes prennent parfois le pas sur le reste. Ainsi, l’ancien international algérien Lakhdar Belloumi a refusé de jouer les ambassadeurs pour défendre la candidature du Maroc à l’organisation du Mondial 2026. “J’ai refusé l’offre du Maroc après avoir consulté les responsables algériens, ils m’ont dit qu’il fallait éviter toute exploitation“, a expliqué le Ballon d’Or africain 1981 dans des propos tenus sur Ennahar et retranscrits par le site DZfoot.

Les Marocains m’ont proposé une somme astronomique, mais j’ai refusé par respect à mon pays. Ce qui me dérange c’est qu’en Algérie, personne ne me sollicite.” Dommage donc que Belloumi ait refusé de donner au coup de main au voisin, au contraire par exemple de l'Ivoirien Didier Drogba et du Camerounais Samuel Eto'o, qui soutiennent la candidature du représentant africain.

Mondial 2026 : Belloumi dit non au Maroc
Rédaction

Issa Hayatou, Ahmad Ahmad, Patrice Motsepe… Lancée en 2010, la rédaction d’Afrik-Foot en a vu défiler des présidents de la CAF. Sa plume peut parfois être acerbe mais elle a toujours le même objectif : œuvrer au développement du football africain, sans rien cacher de ses réussites comme de ses faiblesses.