CAN 2023 : le Nigeria cale d’entrée !

Considéré comme l'un des favoris de la CAN 2023, le Nigeria a raté son entrée en lice. En manque d'efficacité et d'imagination et tombés sur un Jesus Owono impérial dans le but adverse, les Super Eagles ont buté sur la Guinée Equatoriale (1-1) ce dimanche sous une forte chaleur (32°C) au stade d'Ebimpé. Iban Edu avait même ouvert le score pour le Nzalang Nacional, avant que l'inévitable Victor Osimhen n'égalise aussitôt pour inscrire le premier but de sa carrière à la CAN.

Le Nigeria annonçait la couleur dès le coup d’envoi. Alex Iwobi en l’occurrence déclenchait une frappe de loin au bout de seulement 15 secondes de jeu, captée par Jesús Owono (1ere). Le Nzalang Nacional répliquait avec un centre vicieux depuis la droite, sans danger pour le gardien Stanley Nwabali (4e). Une minute plus tard, Victor Osimhen se signalait aux avant-postes, à la suite d’une perte de balle de la défense équato-guinéenne. Trouvé dans la surface sur une passe depuis la gauche, l’attaquant napolitain reprenait maladroitement le cuir en pivot, en oubliant son partenaire sur la droite (5e).

Le Nigeria cueilli à froid, la réponse immédiate d’Osimhen

La domination était pour les Super Eagles, mais l'efficacité faisait défaut. À la réception d’un centre au cordeau d’Alhassan Yusuf, l’arrière gauche Zaidu Sanusi dévissait notamment sa reprise face au but vide, alors qu'Owono avait manqué sa sortie (10e). Plusieurs fois signalé hors-jeu, Osimhen ne parvenait pas à trouver la faille. En face, les Équato-Guinéens n’avaient pas besoin de pléthore d’occasions pour se montrer dangereux. Ni même pour être efficaces, puisque peu après la demi-heure de jeu, les hommes de Juan Micha exploitaient la passivité de la défense adverse pour ouvrir le score, contre le cours du jeu. En effet, José Machin slalomait entre les pieds nigérians et servait Ibán Salvador qui enroulait parfaitement du gauche dans le petit filet droit d’Owono (0-1, 36e).

Les Super Eagles réagissaient à l’orgueil et égalisaient seulement une minute plus tard par l’intermédiaire de leur homme fort Victor Osimhen. Très peu en verve depuis le début du match, le Ballon d’Or africain en titre profitait d’un centre parfaitement dosé d’Ademola Lookman depuis la gauche, pour reprendre victorieusement de la tête au second poteau (38e). Dans le temps additionnel, il aurait pu se muer en passeur décisif pour le deuxième but nigérian, mais Moses Simon, bien décalé sur la droite, voyait son tir dévié sur son poteau gauche par Owono (45e+3).

L’incroyable raté d’Osimhen

Au retour des vestiaires, la formation de José Peseiro montait d’un cran et enchainait les grosses occasions les unes après les autres. Sur un contre éclair, Lookman mettait en orbite Sanusi dont le centre raté se transformait en tir cadré renvoyé par Owono ; dans la foulée, la frappe de Lookman s’envolait au-dessus (54e). Une minute plus tard, Osimhen butait à son tour sur le gardien d’Alavés (55e), lequel faisait encore barrage face à Ola Aina après l’heure de jeu (66e). Moins incisifs au fil du second acte, les Nigérians se créaient bien une nouvelle situation, mais Osimhen, bien lancé en profondeur par un coéquipier, manquait la balle de match en tirant à côté du montant droit d’Owono qui était cette fois battu à contre-pied (76e).

La fin de match se débridait, avec des occasions de part et d’autre, et d’importants déchets dans le dernier geste. Malgré une ultime grosse frayeur dans la surface dans les derniers instants, la Guinée équatoriale empoche le bon point du nul et se classe deuxième du groupe A à égalité avec le Nigeria, à deux points derrière la Côte d’Ivoire, tombeuse samedi de la lanterne rouge, la Guinée-Bissau (2-0). Les Super Eagles croiseront le fer avec les Éléphants jeudi dans le choc du groupe pour le compte de la 2e journée. La Guinée équatoriale affrontera elle les Bissau-Guinéens.

Les compos de Nigeria – Guinée Equatoriale

CAN 2023 : le Nigeria cale d’entrée !
Prudence Ahanogbe