Auteur d’un début d’année très intéressant avec Nîmes (2 buts et 3 passes décisives en 9 matchs de Ligue 1), où il est prêté par Bordeaux depuis janvier, Yassine Benrahou faisait partie de la liste élargie de joueurs convoqués par le sélectionneur du Maroc, Vahid Halilhodzic, pour le mois de mars. En raison de la pandémie de coronavirus, ce rassemblement a toutefois été annulé et on ignorait si le milieu offensif de 21 ans, également éligible avec la France et l’Algérie, allait répondre à l’appel des Lions de l’Atlas. Interrogé par le site Al-Araby Al-Jadeed, le père du Nîmois a mis fin au suspense.

«Je lui ai laissé la liberté de choisir, il peut jouer avec le Maroc et l’Algérie, car il a aussi de nombreux amis au sein de l’équipe actuelle des Fennecs. Mais il a décidé de jouer avec le Maroc, parce que la Fédération marocaine a été la première à nous contacter par l’intermédiaire de son manager, Ahmed Chouari. Mon fils avait hâte de laisser sa marque en équipe nationale marocaine, car il attendait depuis longtemps d’en porter le maillot», a confié le paternel.

Le Maroc peut se frotter les mains !