CAN 2023 : le Rwanda reprend le Sénégal de volée !

Nouvelles tensions entre le Rwanda et le Sénégal, à l'occasion du lieu du match à venir entre les deux équipes, qui compte pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2023. 

Tout avait débuté par un accord apparent entre les deux fédérations. La Fédération rwandaise de football association (FERWAFA) avait initialement sollicité la Fédération sénégalaise de football (FSF) pour organiser le match aller des éliminatoires de la CAN 2023 à Dakar, suivi du match retour au Rwanda. Toutefois la FSF, après avoir donné son accord de principe, a surpris en changeant d'avis, demandant à accueillir également le match retour le 9 septembre. Pour se justifier, l'instance a évoqué, par l'intermédiaire de son président Augustin Senghor, des contraintes liées au calendrier des éliminatoires et un engagement préalable avec l'Algérie pour une rencontre amicale trois jours plus tard. La FERWAFA a répondu à ce courrier en adressant une lettre à la CAF, dans laquelle elle se plaint de la “volte-face spectaculaire” de la FSF.

Un différend financier

La FERWAFA s'est élevée contre ce revirement, rappelant que la FSF avait précédemment accepté de jouer le match aller à Diamniadio et le match retour au stade de Huye, au Rwanda, sous condition d'homologation. De son côté, la FSF a fait valoir qu'elle n'avait pas contractuellement pris d'engagement, arguant que l'accord initial était basé sur la solidarité envers le Rwanda, en raison de l'absence d'un stade homologué dans le pays. La FERWAFA, quant à elle, a exprimé son étonnement face à cette soudaine rupture et insiste sur le caractère valable de l'accord initial. Le Rwanda affirme aussi que, contrairement à ce qu'avance le Sénégal, il a dû prendre en charge l'ensemble des frais de déplacement à l'aller.

Pas d'enjeu sportif ?

Pour justifier sa position, la FSF a de son côté mis en avant le fait que le match ne présentait plus d'enjeu sportif pour aucune des équipes : le Rwanda (seulement 2 points) est déjà éliminé et le Sénégal (leader avec 13 points) déjà qualifié pour la CAN 2023. Un argument rejeté par la FERWAFA qui s'étonne que son homologue “s'arroge le droit de remplacer un match international de la CAF par un match amical de son choix”. Alors que la tension monte entre les deux fédérations, la Confédération africaine de football (CAF) est appelée à trancher sur le lieu du match retour. Un dossier brûlant de plus pour l'instance panafricaine, qui va devoir arbitrer entre des Sénégalais qui s'estiment dans leur bon droit et des Rwandais qui réclament justice.

CAN 2023 : le Rwanda reprend le Sénégal de volée !
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.