CAN 2023 : la Côte d’Ivoire élimine le tenant du titre !

Qui l’eût cru ? Miraculeusement qualifiée parmi les meilleurs troisièmes de la phase de groupes, la Côte d'Ivoire, pays-hôte, a éliminé le Sénégal, tenant du titre, aux tirs au but (1-1, 5-4 tab) et au bout de la nuit ce lundi en 8es de finale de la CAN 2023 au Stade Charles-Konan-Banny de Yamoussoukro ! En tête pendant 84 minutes avant de se faire rejoindre sur le fil et poussée en prolongation, la bande à Aliou Cissé, qui a trop reculé sur la fin, rejoint la longue liste des champions en titre qui ont connu un échec cuisant…

Le Sénégal montrait les muscles d’entrée, alors que la Côte d’Ivoire prenait à ses dépens la mesure de la mission herculéenne qui l’attendait. Les Lions ouvraient en effet le score après seulement trois minutes de jeu, sur le premier tir du match. Suite à une touche rapidement jouée à gauche, Sadio Mané trompait facilement ses gardes du corps ivoiriens à l’aide d’une feinte géniale puis centrait au premier poteau pour Habib Diallo. L’ancien Strasbourgeois exécutait en toute latitude un contrôle orienté de la poitrine au milieu des défenseurs ivoiriens absents au marquage pour loger une frappe limpide en pleine lucarne dans l’angle fermé (1-0, 4e).

Une erreur pour en corriger une autre

Début de match parfait donc pour les tenants du titre. D’autant plus que cinq minutes plus tard, Sadio Mané s’en sortait miraculeusement avec un carton jaune très orangé pour un tacle dangereux sur Ibrahim Sangaré qui aurait pu être directement sanctionné d’un rouge (9e). S’ils baissaient ensuite le pied, les Lions n’étaient pas pour autant inquiétés. La preuve en statistiques : à la mi-temps, les deux équipes n’avaient concédé que deux tirs dont un seul cadré.

Le Sénégal remettait un pied sur l’accélérateur dès la reprise, et passait proche de doubler la mise. Lancée sur une faute rapidement jouée au milieu de terrain, Ismaïla Sarr voyait sa frappe croisée repoussée par Yahia Fofana sur sa droite (47e). Le Marseillais se voyait même refuser un penalty par monsieur Pierre Atcho après avoir été bousculé dans la surface par Odilon Kossounou, sans doute pour compenser la non-exclusion de Mané en première période (55e). Une seconde erreur qui fait néanmoins tache à l’arbitrage.

La Côte d’Ivoire revient grâce à la VAR

La Côte d’Ivoire sortait enfin de sa torpeur en fin de match, suite aux entrées de Sébastien Haller et de Franck Kessié, remplaçant surprise au coup d'envoi. Suite à une remise de la tête d’un coéquipier, consécutive à un renvoi sénégalais sur un coup franc botté par Nicolas Pépé depuis la droite, le milieu d’Al-Ahli catapultait une tête sur Edouard Mendy puis expédiait le ballon repoussé au-dessus. Si l’action était annulée par l’arbitre pour une position inexistante de hors-jeu, elle avait le mérite de décomplexer les Éléphants.

Échaudés, les Sénégalais piquaient à leur tour et manquaient de nouveau de faire le break sur une reprise de Mané au centre de la surface suite à une passe en retrait d’I. Sarr. La tentative de l’ancien Messin frôlait notamment la lucarne droite de Y. Fofana (74e). Le danger ivoirien se rapprochait lui des buts adverses, à l’image d’une reprise à bout portant de Pépé repoussée à droite par E. Mendy (77e). L’égalisation intervenait finalement suite à un penalty concédé par E. Mendy, coupable d’une faute sur Pépé, et accordé seulement après visionnage du VAR. Kessié ne se faisait pas prier et transformait la sentence à quatre minutes de la fin du temps réglementaire, déclenchant une bagarre en tribunes entre journalistes sénégalais et ivoiriens (1-1, 86e).

Kessié qualifie la Côte d’Ivoire

Les deux équipes partaient ainsi en prolongation, se répondant dès lors coup pour coup. Mis sur orbite par une ouverture lumineuse de Krépin Diatta, Sadio Mané butait sur Y. Fofana (105e+2) et répondait à la frappe de Serge Aurier qui flirtait avec le poteau droit d’E. Mendy (97e). Incapables de se départager, les deux formations passaient par l’épreuve fatidique des tirs aux buts. La Côte d’Ivoire réalise un sans-faute (4-5) et file en quarts où elle affrontera samedi le vainqueur de Mali-Burkina Faso. Grosse désillusion en revanche pour le tireur malheureux Moussa Niakhaté et pour le Sénégal.

Les compos de Sénégal-Côte d'Ivoire

CAN 2023 : la Côte d’Ivoire élimine le tenant du titre !
Prudence Ahanogbe