Le tirage au sort du premier tour des phases finales de la Coupe d’Afrique des nations 2004 a eu lieu samedi à Tunis. Si le pays hôte s’en tire relativement bien en tombant dans un groupe facile, il n’en est pas de même pour le Nigeria et le Cameroun qui auront une tâche plus ardue dans la compétition. Radioscopie des forces en présence.


Qui succédera au Cameroun ? Les prétendants à la Coupe d’Afrique des Nations 2004 (Tunisie, 24 janvier – 14 février) connaissent depuis samedi leurs adversaires respectifs. Le tirage au sort des différents groupes, effectué ce week-end à Tunis, promet une 24ième édition âpre et disputée.

La Tunisie, trois fois hôte de la compétition (1965, 1994 et 2004), bénéficie d’un tirage relativement facile, dans le groupe A, en tombant avec le Rwanda, la République démocratique du Congo et la Guinée. Premier du groupe 7 dans les phases qualificatives, le Rwanda (7 points) inaugure sa première participation à l’épreuve. Une ballade de santé pour les Aigles de Carthage ? Peut être pas car ils devront se méfier ce ceux qui ont tout de même sorti le Ghana de la course. Ils auraient donc tort de prendre les Rwandais de haut, tout comme les Guinéens qui ont terminé premiers de leur groupe qualificatif avec 12 points au compteur, l’un des meilleurs scores du continent.

Cameroun/Egypte : le choc

L’un des grands rendez-vous du premier tour sera assurément la rencontre Cameroun/Egypte. Doubles tenants du titre et quatre fois champions d’Afrique (1984, 1988, 2000 et 2002), les Lions Indomptables affronteront des Pharaons au palmarès tout aussi impressionnant. Egalement quadruple champion continental (1957, 1959, 1986, 1998), l’Egypte n’entend pas faire de la figuration en 2004. Il ne faudra pas non plus négliger le Zimbabwe qui a peut être une carte à jouer dans ce groupe C. Le repêché des qualifications avait terminé premier ex aequo du groupe 6 avec le Mali avec un excellent total de 13 points. L’Algérie fait ici figure d’outsider. Un outsider dangereux puisqu’il n’aura rien à perdre. Et les Fennecs pourraient très bien créer la surprise en mangeant du Lion ou en offrant les Pharaons.

Nigeria, laver l’affront de la Coupe du monde

Avec le Maroc, l’Afrique du Sud et le Bénin dans le groupe D, le Nigeria entamera un brin revanchard la compétition pour prouver qu’il reste une grande nation du football africain, après sa prestation en demi-teinte en Coupe du Monde. D’autant que sur la feuille, il ne part pas favori. Avantage est donné aux Lions de l’Atlas. Les Marocains ont en effet terminé les phases qualificatives avec le meilleur score d’Afrique (16 points). Suivent derrière le Bénin (13 points) et l’Afrique du Sud (10 points). Le Nigeria ferme la marche avec 8 maigres points.

Le groupe B reste a priori le groupe le plus ouvert. Même si le Sénégal – vice champion d’Afrique en titre et quart de finaliste du Mondial 2002 – et le Mali – demi-finaliste chez lui à la Can 2002, s’imposent comme les deux grands favoris. Mais rappelons que le Kenya, le Mali et le Burkina Faso ont tous terminé premiers de leur groupe respectif en qualification avec chacun 13 points. Les Lions de la Téranga n’ont pas convaincu et ont dû se contenter de 10 petits points.

Rendez-vous est pris le 24 janvier prochain pour le début de hostilités sportives. Le temps pour chacun de fourbir ses dernières armes.

 Groupe A: Tunisie, Rwanda, RD Congo, Guinée.

 Groupe B: Sénégal, Burkina Faso, Kenya, Mali.

 Groupe C: Cameroun, Algérie, Zimbabwe, Egypte.

 Groupe D: Nigeria, Maroc, Afrique du Sud, Bénin.