USMA-Berkane : la CAF s’explique auprès de l’Algérie… et lui fait une promesse ?

La Confédération africaine de football (CAF) aurait livré des explications à la Fédération algérienne (FAF) au sujet de l’affaire entre l'USM Alger et la RS Berkane.

Alors que le Tribunal arbitral du sport (TAS) aurait reporté la date limite du dépôt du mémoire de chaque partie dans l’affaire concernant le maillot de la RSB – d’un côté la plaignante constituée par l’USM Alger et la FAF, et les intimés de l’autre, à savoir Berkane, la Fédération marocaine (FRMF) et la CAF – du 17 mai au 3 juin, une rencontre s'est tenue cette semaine. En effet, selon les informations du journaliste algérien Yazid Ouahib cité par Le360 Sport, Walid Sadi, le patron de la FAF, aurait eu une réunion avec le boss de la CAF, Patrice Motsepe, et son secrétaire général, Véron Mosengo-Omba, à Bangkok en marge du 74e congrès de la FIFA.

Questionnée, la CAF aurait botté en touche

Sadi aurait d’abord interpellé les deux dirigeants de la CAF sur “la mainmise totale” du Maroc sur la quasi-intégralité des commissions de la confédération. Puis d’aborder le sujet brûlant de l’heure. À savoir la validation par l’instance du maillot de la RS Berkane floqué de la carte du Maroc englobant le Sahara Occidental considéré indépendant par l’Algérie, et ce, en apparente contradiction avec son règlement qui interdit les messages politiques.

Sadi aurait questionné Motsepe et Véron Mosengo-Omba en ces termes : “pourquoi la CAF a validé le maillot de la Renaissance de Berkane alors que c’est contre le règlement de FIFA ?” Le Sud-Africain aurait esquivé, renvoyant la responsabilité sur la Commission d’organisation des compétitions interclubs. “Je ne suis pas au courant de ce sujet. C'est la Commission d'organisation des compétitions interclubs qui a pris cette décision. J'ai demandé à l'administration de me mettre au courant”, aurait répondu le milliardaire.

Report de la prise de sanctions contre l’USMA ?

Le Suisso-Congolais aurait, lui rejeté la faute sur les fonctionnaires chargés de la validation des maillots. “Les employés n'ont pas fait attention à la carte lors de l'approbation du maillot. Ils étaient concentrés uniquement sur les publicités”, se serait-il contenté de répondre. Mais ce ne serait pas tout. Avec son président, il aurait accepté la demande de Sadi de reporter la réunion du Jury disciplinaire initialement prévue mercredi dernier, ainsi que des sanctions potentielles donc contre l’USMA. Affaire à suivre…

USMA-Berkane : la CAF s’explique auprès de l’Algérie… et lui fait une promesse ?
Prudence Ahanogbe

Couteau suisse de la rédaction footballistique, je perce mon trou grâce au dépassement de soi. Sur mon versant gauche, un don indescriptible pour l’écriture, un peu comme Messi, et sur le versant droit, beaucoup de travail, à la Cristiano Ronaldo.