Victime de chants racistes de la part de certains supporters du club de Pro Patria, jeudi après-midi en match amical, Kevin Prince Boateng est parvenu à faire interrompre la rencontre en quittant le terrain, accompagné de tous ses coéquipiers. Sur son compte Twitter, le milieu de terrain a tenu à condamner l’attitude de ces supporters. « C’est une honte que ces choses se produisent encore« , a-t-il déploré, avant de rajouter : « Merci à tous pour votre soutien et votre compréhension. Cela représente beaucoup.«