Présent devant la presse ce mardi en marge de l’assemblée générale ordinaire de la Fédération algérienne de football (FAF), le président de l’instance, Kheireddine Zetchi, a été interrogé sur l’avenir du sélectionneur des Fennecs, Djamel Belmadi, très courtisé depuis le sacre à la CAN 2019. Tout en rappelant que le technicien est sous contrat jusqu’au Mondial 2022, le boss de la FAF a révélé que Belmadi a bénéficié d’une revalorisation salariale après avoir décroché le titre continental.

«Le contrat du sélectionneur Djamel Belmadi a été prolongé immédiatement après la CAN 2019 et il court désormais jusqu’à la fin de la Coupe du monde 2022. Quand Djamel Belmadi a signé la première fois avec la FAF en 2018, il n’a posé aucune condition financière, il est venu avec l’émotion. Après la victoire à la CAN nous avons signé un nouveau contrat où nous avons revu toutes les conditions pour que la sélection puisse aller jusqu’à la Coupe du monde 2022», a précisé le dirigeant, forcément satisfait du travail de son sélectionneur, qui reste sur une série de 20 matchs sans défaite avec les Fennecs.