Algérie : “si nous n’avions que 23 noms, il n’y serait peut-être pas…”, Belmadi cash sur un “nouveau”

Djamel Belmadi, le sélectionneur des Fennecs, s'est exprimé ce dimanche en conférence de presse sur sa liste des 26 joueurs retenus pour disputer la CAN 2023 avec l'Algérie.

Yasser Larouci, le jeune (22 ans) arrière gauche de Sheffield United, peut s'estimer heureux d'être du voyage en Côte d'Ivoire. Le joueur, qui appartient encore à l'ESTAC, n'a en effet disputé que 6 petits matchs de Premier League cette saison. Djamel Belmadi s'est exprimé de façon très cash au sujet de sa présence : “Il y a la possibilité d'élargir cette liste à 27. Tous les joueurs n'ont pas du temps de jeu. Il faut après comparer les joueurs en fonction des postes. Si nous n'avions que 23 noms, Yasser Larouci n'y figurerait peut-être pas.

Seulement 2 capes

Au-delà de son faible temps de jeu en club, Larouci n'a pas non plus un grand vécu international avec la sélection algérienne. Appelé pour la première fois en octobre et capé à deux reprises, l'ancien international Espoirs français (6 sélections, 1 but) doit certainement sa présence au potentiel affiché sous les couleurs troyennes la saison dernière. Pour sa seule saison pleine en pro, le natif d'El Oued en Algérie avait participé à 30 rencontres de Ligue 1 (1 but) et avait même été élu joueur du mois en janvier. Malgré les difficultés actuelles de son club de Sheffield United (lanterne rouge), le piston gauche semble encore un peu tendre pour la Premier League. En tout cas, il n'avait pas la confiance de Paul Heckingbottom, limogé début décembre, et ne semble pas plus être dans les plans de son successeur Chris Wilder. Si la présence du joueur passé par Liverpool dans la liste pour la CAN peut légitimement faire débat, son potentiel reste intéressant. Mais il devrait se contenter dans un premier temps de jouer les doublures de Rayan Ait-Nouri, voire d'un statut de 3e choix à gauche derrière aussi Ramy Bensebaini, désormais surtout utilisé dans l'axe par Belmadi mais qui peut toujours dépanner dans le couloir.

Algérie : “si nous n’avions que 23 noms, il n’y serait peut-être pas…”, Belmadi cash sur un “nouveau”
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.