Algérie : polémique avec la CAF, Madjer sort du silence [Exclu]

Invité par la Confédération africaine de football (CAF) pour être témoin de la finale de la CAN 2023 opposant la Côte d'Ivoire au Nigeria ce dimanche, Rabah Madjer, la légende du football algérien, a dissipé les rumeurs entourant son absence, s'exprimant en exclusivité pour Afrik Foot.

*Propos recueillis par Nacym Djender

Alors que des rumeurs accusent l'instance panafricaine d'avoir snobé l'Algérie, le récipiendaire du Ballon d'Or africain en 1987 a confirmé avoir reçu une invitation officielle de la CAF pour assister à la finale de la CAN 2023. “Effectivement, j'ai été invité par la CAF. Je tiens d'abord à démentir toutes ces rumeurs qui veulent faire croire que la CAF aurait oublié exprès d'inviter les anciennes gloires du football algérien à assister à cette finale. Les responsables de la CAF ne m'ont pas oublié, et j'entretiens d'excellentes relations avec la CAF“, a clarifié l'ex-sélectionneur des Fennecs.

“La CAF nous respecte à notre juste valeur”

Face aux allégations selon lesquelles la CAF aurait sciemment omis d'inviter d'anciennes gloires du football algérien, Madjer a répliqué. “Il n'y a rien de vrai dans ce qu'ils racontent. Nous avons d'excellentes relations avec la CAF, et ils nous respectent à notre juste valeur, a plaidé l'homme à la talonnade. La CAF m'a officiellement invité, envoyé le visa et un billet d'avion pour ma participation prévue à la finale. Il était convenu que je tienne une conférence de presse pour évoquer ma carrière et mon expérience lors de la CAN. Ils ont invité les capitaines d'équipes des sélections qui ont gagné la CAN. Comme vous le savez, j'étais capitaine de l'équipe de 1990.

L'homme de 65 ans a ensuite chargé les auteurs des rumeurs, les accusant de chercher uniquement à mettre de l'huile sur le feu concernant les rapports entre la CAF et l'Algérie : “Certains ont repris délibérément de fausses informations qui ont été véhiculées sciemment pour des raisons qu'on peut deviner. Or, comme ils savaient que je n'allais pas assister à cette manifestation, ils ont donc retiré le nom du capitaine de l'équipe victorieuse en 1990. Je le dis et le redis encore : La CAF a été très correcte et très professionnelle avec moi et l'Algérie que je représente.”

Quant aux raisons de son absence à la finale, Madjer a expliqué : “Malheureusement, je ne pouvais pas donner suite à cette invitation pour des raisons personnelles. Pourtant, j'avais bien donné mon accord de principe à la CAF au départ. J'avais des engagements qui m'ont empêché de me rendre à Abidjan. Les responsables de la CAF ont été très professionnels. A mon tour, j'ai tenu à les remercier vivement en leur envoyant un courrier dans lequel je me suis excusé pour cette absence indépendante de ma volonté, mais aussi pour leur transmettre mes sentiments d'amitié en leur promettant qu'à l'avenir, je ferais tout pour assister et participer à toutes les manifestations auxquelles je serais invité.” Fin de la polémique.

Avatar photo
Nathacio De Souza

Passionné de football, je jongle entre les touches du clavier aussi habilement que Vinicius avec un ballon. Je transforme chaque match, chaque action, chaque but en une symphonie de mots.