Algérie : “je ne le fais pas jouer sur son statut”, Belmadi cash sur Mahrez

Déjà peu en vue contre l'Angola (1-1) lors de l'entrée en lice des Fennecs dans cette Coupe d'Afrique des nations 2023, le capitaine de l'Algérie, Riyad Mahrez, ne s'est pas montré plus convaincant ce samedi contre les Etalons du Burkina Faso (2-2).

L'ancien joueur de Manchester City a même été remplacé à la 74ème minute par Adam Ounas, l'ailier du LOSC. Djamel Belmadi, le sélectionneur des Fennecs, a réagi après la rencontre au sujet de sa prestation en dessous des attentes, prenant une nouvelle fois la défense de son joueur, tout en admettant entre les lignes l'existence d'un débat à son sujet. “Je n’aime pas l’idée de tirer sur un joueur comme Riyad Mahrez. On ne s’est jamais reposé sur lui, d’ailleurs le jeu passe plus à gauche qu’à droite. Mahrez a encore été très bon dernièrement mais je ne le fais pas jouer sur son statut“, a clamé le technicien. Des mots qui ne suffiront sans doute pas à éteindre les critiques envers Mahrez, déjà très présentes avant le match face aux Etalons.

Le cas Mahrez pose question

A 32 ans, Mahrez, du haut de ses 31 buts en 93 capes, a-t-il toujours le coffre pour être aussi performant ? La question mérite d'être posée, et a fortiori depuis cet été et son départ pour le club d'Al-Ahli en Saudi Pro League (Arabie saoudite), un championnat moins exigeant que la Premier League. Son positionnement sur le terrain pose aussi question. De nombreux supporters de la sélection algérienne estiment qu'un rôle plus central, en adéquation avec son expérience et son style de jeu actuel, pourrait lui convenir davantage. Reste à savoir si Belmadi optera pour un ajustement tactique pour le match crucial de mardi prochain face à la Mauritanie. Les Fennecs devront l'emporter pour se qualifier pour les huitièmes de finale de cette Coupe d'Afrique des nations 2023. A moins qu'un nul, qui pourrait les faire figurer parmi les meilleurs troisièmes, ne suffise. Un succès éviterait tout de même les calculs hypothétiques…

Algérie : “je ne le fais pas jouer sur son statut”, Belmadi cash sur Mahrez
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.