Algérie : Belmadi répond fermement aux critiques sur Mahrez

L'Algérie démarre bien timidement sa CAN 2023. Les Fennecs ont en effet fait match nul face aux Palancas Negras de l'Angola (1-1) lundi, pour le compte de la première journée de la phase de groupes du prestigieux tournoi continental. Très discret, Riyad Mahrez a été particulièrement ciblé par les critiques.

En tant que capitaine et “star” des Verts, l'ancien joueur de Manchester City se retrouve forcément davantage sous le feu des critiques. Le sélectionneur Djamel Belmadi a tenu à y répondre fermement ce vendredi en conférence de presse : « Les critiques sur Riyad Mahrez ne datent pas d’aujourd’hui. En 2019, il était critiqué également. Je n’écoute pas les journalistes. Riyad Mahrez est le champion d’Europe. Il n’écoute même pas les critiques. On est concentrés sur l’équipe, le match. » Et le prochain match justement, pour l'ailier d'Al-Ahli et ses coéquipiers, ce sera dès samedi face aux Etalons du Burkina Faso au Stade de la Paix de Bouaké (Côte d'Ivoire). Après son faux départ, l'Algérie visera clairement les 3 points afin de s'éviter une dernière journée sous pression contre la Mauritanie.

Un problème tactique ?

Dans le sillage du match nul face à l'Angola, le rôle de Riyad Mahrez (92 capes, 31 buts) en sélection a donc suscité le débat. Avec une décennie en équipe nationale, marquée par de nombreux moments de gloire, son rendement actuel pose question. Certains s'interrogent sur sa capacité à jouer toute la durée des matchs à son âge (32 ans) et pensent que le problème réside dans son positionnement tactique, indiquant qu'il serait davantage à son aise dans un rôle plus central, adapté à son expérience et son style de jeu actuel. A voir donc si Belmadi le fera évoluer dans un registre un peu différent pour le match capital de samedi.

Algérie : Belmadi répond fermement aux critiques sur Mahrez
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.