Le verdict est tombé pour Andy Delort. Même s’il sort de la meilleure saison de sa carrière (14 buts et 7 passes décisives en Ligue 1) et même s’il a accompli toutes les démarches nécessaires pour jouer avec l’Algérie, l’attaquant de Montpellier ne figure pas dans la liste de 23 joueurs pour la CAN 2019 (21 juin-19 juillet) communiquée ce jeudi par le sélectionneur des Fennecs, Djamel Belmadi.

Sur Twitter, le natif de Sète a eu une réaction particulièrement classe en apprenant sa non-sélection. «De tout cœur avec vous. Vous pouvez le faire, vous allez le faire !! Tahia Djazaïr (vive l’Algérie, ndlr)», a écrit l’Héraultais qui avait mis toutes les chances de son côté en menant une préparation individualisée avec le spécialiste de Pro Evolution Coaching, Aurélien Simon.

On devrait bientôt savoir si son absence correspond à un choix sportif ou à un problème administratif concernant son changement de nationalité sportive. De son côté, Delort avait toujours clamé qu’il ne fait pas de la CAN une obsession. «La CAN ? Si je peux la faire, je serai le plus heureux du monde. S’il faut attendre, pas de soucis, j’attendrai après la CAN», glissait récemment l’ancien joueur de Wigan au micro de RMC Sport. Ce sera donc la deuxième option…