Nkoulou, Cameroun

A deux mois de la Coupe du monde 2022, voilà un résultat qui fait tache pour le Cameroun… Ce vendredi matin, les Lions Indomptables ont été surpris par l’Ouzbékistan (0-2), seulement 77e nation mondiale au classement FIFA (le Cameroun est 38e), en match amical à Goyang en Corée du Sud.

Avec un onze renouvelé car marqué par les absences de Ngadeu, Zambo Anguissa, Choupo-Moting et Toko Ekambi d'une part, les grands retours de Nicolas Nkoulou et de Georges Mandjeck et la première cape de Bryan Mbeumo d'autre part, la bande à Rigobert Song a manqué d’agressivité, perdu beaucoup de seconds ballons et encaissé deux buts identiques : une perte de balle au milieu de terrain, un contre rapidement mené par l’adversaire, un centre venu de la droite et une reprise dans la surface qui fait mouche face à une défense trop statique. Erkinov (24e) et Urunov (76e) en ont profité pour mettre les Camerounais KO. La différence face à une équipe qui dispose de vraies automatismes aura été criante et il a même fallu un duel important remporté par Onana en seconde période pour éviter le 3-0. Sans liant, les Lions Indomptables n'auront quasiment rien montré offensivement (un petit tir cadré).

Réaction indispensable mardi contre un autre Mondialiste, la Corée du Sud, en pensant que dans deux mois les adversaires auront pour nom le Brésil, la Suisse et la Serbie…

Le premier but de l'Ouzbékistan en vidéo

Le onze de départ du Cameroun

fdulsu aaaa43u4