Rigobert Song

Avant de prendre part à la Coupe du monde 2022, le Cameroun va se rendre en Corée du Sud à la fin du mois afin de défier l’Ouzbékistan (23 septembre) et la Corée du Sud (27 septembre) en match amical. Ce déplacement en Asie se fera sans les cadres Eric Maxim Choupo-Moting (Bayern Munich), André-Frank Zambo Anguissa (Naples) et Michael Ngadeu (La Gantoise), tous absents de la liste de 26 noms dévoilée ce lundi par Rigobert Song. Le technicien a justifié ses choix en conférence de presse.

«Ce sont des joueurs parmi les plus utilisés. Zambo joue tous les 3 jours, Choupo Moting sort d’une blessure… Ce sont les leaders de l’équipe. Est-ce que j’ai encore besoin de les voir ? Il faut compléter l’effectif pour qu’on en voit aussi d’autres. Il est déjà là, Zambo fait partie de l’effectif, il faut être aveugle pour ne pas comprendre. On préfère l’avoir au mois de novembre. Il peut nous être encore plus utile. S’il est à 100% maintenant, on souhaite même qu’il soit à 200% en novembre. On va partir avec un effectif de 26 joueurs, on va à une compétition, pas juste à un match», a plaidé l’ancien défenseur de Lens. «Forcément, ces joueurs, on les connaît tous, on n’a plus besoin de les voir, il faut donner la possibilité aux autres. En plus, c’est un long voyage, à quoi sert d’amener celui qu’on connaît déjà ? On essaie les autres pour essayer de trouver un équilibre. Pour voir, au cas où il arrive un souci, qui est-ce qui peut compléter.»

La donne est donc claire : les cadres sont seulement au repos, et c’est valable aussi pour Choupo Moting, qui n’est donc pas forcément victime de son manque de temps de jeu au Bayern. «Pour Choupo Moting, il sort d’une blessure, il a repris et joué 15 minutes. On le connaît, il fait partie des cadres de l’équipe, il faut aussi le ménager. On a besoin de guerriers», a mis en avant Song.