CAN 2023 : l’Angola s’offre le Burkina Faso et la 1ère place !

Déjà qualifiés pour les 8es de finale de la CAN 2023 avant le coup d’envoi, l’Angola et le Burkina Faso s’affrontaient ce mardi à Korhogo dans le duel au sommet du groupe D. Les Palancas Negras ont créé la surprise empochant la victoire (2-0) et la première place de cette poule.

Pourtant, les Etalons avaient pris ce match très au sérieux, comme en attestaient les premières titularisations de Bertrand Traoré et de Dango Ouattara, deux tauliers jusque-là ménagés depuis le début du tournoi. Et les hommes d’Hubert Velud prenaient rapidement les choses en main. Sans toutefois parvenir à se montrer très dangereux, à l’image de cette frappe trop molle de Traoré captée sans difficultés par Neblu ou encore de ce tir d’Issa Kaboré, gêné par Balanga, qui manquait complètement le cadre.

Les Palancas Negras froids de réalisme

Contre le cours du jeu, ce sont finalement les Angolais qui prenaient les devants. Sur un coup-franc de Fredy, Traoré manquait son interception et Mabululu en profitait pour crucifier Koffi d’une tête piquée à bout portant (1-0, 36e). Ce but ne débouchait pas sur la réaction escomptée du côté des Etalons, globalement trop timides. Ouattara disposait bien d’une situation au retour des vestiaires, mais il se heurtait à la sortie de Neblu et il y avait toujours un pied ou une tête adverse pour repousser les multiples centres de l’ailier de Bournemouth et de Traoré. Dans le temps additionnel, Zini donnait une leçon de réalisme aux Burkinabè en reprenant victorieusement un tir de Bela repoussé par Koffi (2-0, 90e+3).

L’Angola finit premier avec 7 points, le Burkina Faso 2e avec 4, une longueur devant la Mauritanie, qualifiée surprise parmi les meilleurs 3es après sa victoire historique contre l’Algérie (1-0).

Les compos d'Angola-Burkina Faso

Avatar photo
Lantheaume Romain

Je suis tombé amoureux du foot africain avec Didier Drogba, puis j’ai découvert Afrik-Foot en 2013. Depuis, nous ne nous sommes plus lâchés !