Candidat à la présidence du Liberia, l’ancien footballeur George Weah arrive pour l’instant en tête du premier tour. Mais seuls 20% environ des bulletins ont été dépouillés et un second tour n’est pas à exclure pour départager le Ballon d’Or 1995 et le vice-président sortant, Joseph Boakai. Autrement dit, même si le Libérien a toutes les raisons du monde d’être optimiste, son élection n’est pas encore assurée. Pourtant, le manager d’Arsenal, Arsène Wenger, l’a félicité dès jeudi !

« Je voudrais féliciter l’un de mes anciens joueurs à Monaco, George Weah, qui est devenu président du Liberia. Et c’est rare de voir un ancien footballeur devenir président d’un pays. Donc, bravo Georgie« , a lancé le Français en conférence de presse. Des propos sympas qui vont alimenter les séquences bêtisiers…