La remise des distinctions individuelles s’enchaîne et le constat reste toujours le même cette année pour Sadio Mané : que ce soit le prix FIFA The Best (5e) ou le Ballon d’Or (4e), de manière incompréhensible, l’ailier de Liverpool n’a pas terminé sur le podium.

Avec 347 points obtenus au BO, le Sénégalais échoue à bonne distance du 3e, Cristiano Ronaldo (476 points), sans parler de Lionel Messi (686 pts) et Virgil van Dijk (679 pts), qui ont fini largement au-dessus des autres.

L’Afrique préfère Messi…

Et comme pour le prix FIFA The Best, lorsque les sélectionneurs et capitaines africains l’avaient boudé, Mané n’aura même pas été aidé par son propre continent. D’après le détail des votes publié ce mardi par France Football, le Sénégalais se classe en effet seulement 2e en Afrique où les journalistes du continent lui ont préféré Messi (187 points contre 170). Et encore, on ne parle pas de ceux qui n’ont même pas voté dans les délais puisque Pascal Ferré, le rédacteur en chef de FF, rappelait lundi soir sur la chaîne L’Equipe que ces retardataires, dont le vote n’a pas été comptabilisé, provenaient essentiellement d’Afrique…

Alors bien sûr, l’Europe, l’Amérique, l’Asie et l’Océanie n’ont pas fait mieux en plaçant tous Mané 4e, soit son classement final. Mais comment espérer voir un Africain à nouveau sacré si même l’Afrique n’est pas capable de le porter en tête ? Surtout que cette année, l’écart de performances était tellement serré entre Messi, van Dijk et Mané qu’on pouvait difficilement accuser un journaliste africain votant Mané de faire preuve de chauvinisme… L’Amérique du Sud a en tout cas eu beaucoup moins de scrupules au moment de placer Messi en tête, comme le montrent les infographies ci-dessous…

Le détail des votes par continent

L’Afrique et Mané, l’Amsud et Messi, la comparaison qui fait mal…