Le scrutin de la dernière chance pour le Bénin. Bénéficiant d’une levée provisoire de sa suspension par la FIFA, le pays des Ecureuils doit à tout prix organiser le congrès électif de sa Fédération (FBF) d’ici à samedi, soit la veille du match reporté face à la Guinée Equatoriale qui doit se dérouler dimanche pour le compte de la 5e journée des éliminatoires de la CAN 2017. Le comité de normalisation a ainsi annoncé que les élections doivent enfin avoir lieu jeudi.

Une sortie de crise se dessine a priori à condition que les votants acceptent de donner leur voix au décrié Anjorin Moucharafou, seul candidat en lice. Pour rappel, la FBF avait été suspendue le mois dernier par la FIFA pour la non-tenue de son congrès électif, bloqué par une ordonnance d’un tribunal de Porto-Novo qui empêchait sa tenue. L’instance avait ensuite bénéficié d’un délai de grâce à condition d’organiser le scrutin dans les temps.