Comme pressenti, le match de la 5e journée des éliminatoires de la CAN 2017 opposant le Bénin à la Guinée Equatoriale n’aura pas lieu ce dimanche comme prévu. Sous le coup d’une suspension de la FIFA depuis le 10 mai, les Ecureuils vont néanmoins bénéficier d’une chance de ne pas voir leur match purement et simplement annulé. Mercredi, le tribunal de Porto-Novo a en effet levé l’ordonnance qui interdisait la tenue du congrès électif de la Fédération béninoise (FBF) et le scrutin devrait donc avoir lieu, condition sine qua non pour satisfaire la FIFA, qui a décidé d’accorder un délai de grâce aux Ecureuils.

« Suite à la décision du Conseil de la FIFA qui a décidé ce 4 juin de ‘la levée conditionnelle de la suspension du Bénin’, la Confédération Africaine de Football a décidé du report de la rencontre des éliminatoires de la CAN, Gabon 2017, devant initialement opposer le 5 juin, le Bénin à la Guinée Équatoriale« , indique ainsi un communiqué de la CAF. « Ce match sera désormais disputé le dimanche 12 juin prochain, si et seulement si l’Assemblée générale élective de la fédération béninoise de football se tenait au plus tard le 11 juin« , précise toutefois l’instance dirigeante du football africain.

Dans le cas contraire, la rencontre sera annulée et « la Commission d’organisation de la CAN statuera sur le cas. » Autant dire qu’un tel scénario aurait du mal à passer auprès des internationaux béninois, qui vont devoir bénéficier de vacances largement raccourcies en raison des échéances en sélection…