CAN 2025 : Benzema imagine une finale Maroc-Algérie !

En visite en Algérie, le pays d’origine de ses parents, l’ex-international français Karim Benzema a livré son pronostic pour la finale de la CAN 2025.

Présent en Algérie depuis samedi, Karim Benzema va comme prévu assister au match des Fennecs contre le Syli National de Guinée, jeudi, dans le cadre de la troisième journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2026. Mais avant cela, l’attaquant d’Al-Ittihad s’est prêté aux jeux des questions-réponses avec l'influenceuse SAM FOOTX.

L’occasion de faire plusieurs clins d’œil à l’Afrique du nord, et plus précisément l’Algérie et son meilleur ennemi le Maroc. Le joueur de 36 ans a par exemple désigné le couscous, un mets identitaire du Maghreb, comme son plat préféré. Mais c’est au moment de pronostiquer la finale de la CAN 2025 – qui devrait vraisemblablement avoir lieu en hiver 2026 – que le Ballon d’Or 2022 a surtout fait sensation.

Une finale de rêve Algérie-Maroc

En effet, relancé à plusieurs reprises, KB9 a fini par se mouiller pour une affiche de rêve Algérie-Maroc, sachant que le Maroc sera le pays hôte. Ce qui serait une finale inédite, puisque les deux nations ne se sont jamais croisées en finale dans l’histoire du tournoi. Leurs confrontations en phase éliminatoire se comptent même sur les doigts d’une main.

Enfin, le Nueve s’est vu transmettre un cadeau de la part des supporters du champion d’Algérie, le MC Alger. Il s’agit de deux bobs “stylés” (sic) Gucci provenant d’Italie, l’un pour lui et l’autre destiné à l’un de ses deux fils. Des présents que le principal intéressé a notamment appréciés comme on peut le voir dans la vidéo. Il en a profité pour adresser ses “félicitations” au Mouloudia, champion pour la huitième fois de son histoire après 14 ans d’attente.

CAN 2025 : Benzema imagine une finale Maroc-Algérie !
Prudence Ahanogbe

Couteau suisse de la rédaction footballistique, je perce mon trou grâce au dépassement de soi. Sur mon versant gauche, un don indescriptible pour l’écriture, un peu comme Messi, et sur le versant droit, beaucoup de travail, à la Cristiano Ronaldo.