En conflit ouvert au sujet d’une prime dont l’AS Saint-Etienne réclamait le remboursement avant d’accorder sa lettre de sortie, les Verts et Max-Alain Gradel se sont finalement mis d’accord, comme l’indique un communiqué publié vendredi soir par le club forézien. « Après avoir conclu un accord avec Bournemouth, l’AS Saint-Etienne a transmis, dans les délais, les éléments nécessaires à la délivrance du certificat international de transfert« , rectifie le document, non sans tacler l’Ivoirien. « Le club regrette que Max-Alain Gradel ait choisi ces derniers jours la voie de la polémique dans le seul but de se soustraire au remboursement d’une avance sur salaire qui lui a été accordée, la saison dernière, afin qu’il puisse financer un important projet immobilier en Côte d’Ivoire« , explique l’ASSE, assurant avoir « consenti des efforts importants » pour répondre aux « exigences parfois déraisonnées » du milieu offensif, accusé d’avoir commencé à discuter avec Bournemouth dès le mois de mai sans prévenir l’ASSE. « Contrairement à ce que Max-Alain Gradel a récemment laissé entendre, ce n’est pas le mode de gouvernance de l’ASSE qui a retardé son transfert à Bournemouth mais bien ses revendications inconsidérées« , charge le communiqué. Max-Alain Gradel devrait donc être qualifié pour le premier match de la saison contre Aston Villa ce samedi (14H GMT).