Très critique à l’égard du président de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmad, l’ancien boss de l’Olympique de Marseille, Pape Diouf, en a remis une couche ce dimanche sur le plateau de Téléfoot. Le Franco-Sénégalais a toutefois assuré qu’il ne briguerait pas la présidence de l’institution dont les élections auront lieu en 2021.

«Candidat ? Ah non, pas du tout, alors là, je ne cherche absolument aucune place au sein de l’institution», a d’abord assuré l’ancien journaliste avant de torpiller les dirigeants actuels. «Je déplore simplement que depuis son départ, Issa Hayatou (président de la CAF de 1988 à 2017) n’ait pas été remplacé. Peut-être qu’il était critiquable, mais au moins il avait le caractère de l’emploi, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui. Mais candidat, non absolument pas. Je regarde juste ce qui se passe et je déplore ça en tant qu’Africain et je ne suis pas le seul…»

Comme beaucoup, Pape Diouf pense visiblement que les dates de la CAN 2021 n’ont pas été modifiées seulement en raison des conditions météorologiques mais surtout sous la pression de la FIFA qui va organiser son Mondial des clubs en juin-juillet !