Adjoint de l’ancien sélectionneur camerounais Clarence Seedorf, Jean-Alain Boumsong ne fait pas partie du staff du nouvel arrivant, Toni Conceiçao. C’est du moins ce qu’a cru comprendre l’ancien international français car celui-ci ne possède pas de contrat formel et n’a eu aucune nouvelle de la part des dirigeants depuis la fin de la CAN 2019. L’ancien défenseur a fustigé ce manque de professionnalisme dans l’émission Talents d’Afrique diffusée lundi sur Canal+.

«Bon à savoir, mon contrat n’a jamais été signé, et puis je n’ai pas eu de contact avec la fédération camerounaise de football depuis que j’ai quitté Le Caire en juillet. Pour le contrat, il y a eu des négociations qui ont été faites, il y a eu un accord, sauf que le contrat n’a pas été formalisé. Il y a des preuves, sauf que le contrat n’a pas été signé», a déploré l’ancien défenseur avant de se faire encore plus véhément.

«Comme l’a dit Jean-Paul Akono (l’ancien sélectionneur, ndlr), il a estimé que c’est un manque de respect qu’il n’y ait pas de reconnaissance de la compétence de certains Camerounais. Pour mon cas personnel, il y a un manque total de respect des dirigeants camerounais par rapport à la diaspora camerounaise ou encore avec les Camerounais», a dénoncé un Boumsong très remonté.