Celle-là, personne ne l’avait vue venir ! En quête d’un successeur à Clarence Seedorf, limogé après l’élimination en 8es de finale de la CAN 2019, le Cameroun a annoncé ce vendredi la nomination de Toni Conceiçao au poste de sélectionneur des Lions Indomptables. Un communiqué de Narcisse Mouelle Kombi, le ministre des Sports et de l’Éducation physique, a officialisé l’information. La durée de son contrat n’a pas été communiquée, mais c’est normalement lui qui aura l’honneur de diriger le Cameroun pour la CAN 2021 à domicile.

Ancien international portugais (une sélection en 1988), Conceiçao a débuté sa carrière d’entraîneur en 2002 et, depuis, il a énormément voyagé, dirigeant 14 clubs, surtout au Portugal (notamment Belenenses, Moreirense et Penafiel), mais aussi en Roumanie (où il a remporté la Coupe en 2009 et 2016 avec Cluj), en Arabie Saoudite (Al Faisaly) et à Chypre (Salamina Famagouste). Libre depuis son départ de Cluj en février dernier, le technicien de 57 ans n’a encore jamais entraîné de sélection et encore moins exercé en Afrique. Les deux anciens internationaux, François Omam-Biyik (nommé sélectionneur adjoint) et Jacques Célestin Songo’o (nommé entraîneur des gardiens), seront présents pour l’épauler.

Alors que la légende Patrick Mboma avait présenté sa candidature, la nomination de Conceiçao représente une immense surprise et beaucoup de supporters camerounais se demandent où les dirigeants ont bien pu aller dégoter le technicien… Celui-ci effectuera ses débuts le 12 octobre à l’occasion d’un match amical contre la Tunisie.

Le communiqué du ministère des Sports

Image