En dépit de plusieurs occasions franches, le Cameroun a été accroché par le Burkina Faso (1-1) samedi pour son entrée dans la CAN 2017. Malgré la prestation plutôt séduisante des Lions Indomptables, leur sélectionneur Hugo Broos a avant tout pointé du doigt le manque d’efficacité. « Les faits sont là. Nous avons trois occasions franches. Avant la deuxième période, on a deux joueurs seuls devant le gardien. Et on ne sait pas marquer. Si on marquait ce but-là, le match aurait été fini« , a déploré le technicien belge en conférence de presse.

« Si nous avions gagné nous serions leader et la situation serait plus confortable qu’elle ne l’est actuellement. (…) On a dominé l’adversaire, on s’est créé des occasions. La seule chose dont on a besoin, c’est quelqu’un qui les met dedans. Et encore une fois si on ne sait pas marquer avec des occasions pareilles, c’est difficile de gagner des matchs« , a-t-il insisté. Aux Lions de corriger ce problème avant d’affronter la Guinée Bissau mercredi.