Cameroun : Brys se prononce enfin sur les 2 staffs !

À la veille du match CamerounCap-Vert, comptant pour la troisième journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2026, le sélectionneur des Lions Indomptables, Marc Brys, a réagi par rapport à la crise qui frappe de plein fouet la tanière.

Samedi, le Cameroun recevra le Cap-Vert avec qui il est au coude-à-coude dans le milieu de tableau du groupe D (respectivement quatrième et cinquième avec quatre points au compteur). Intronisé début avril, le sélectionneur Marc Brys dirigera son tout premier match sur le banc d’une sélection à 62 ans. Et ce, dans un contexte pas tout à fait rêvé pour une grande première.

En effet, le technicien flamand n’est pas en odeur de sainteté auprès de la Fédération camerounaise (Fécafoot) et de son président Samuel Eto’o. Nommé sans l’aval de ce dernier par le ministère des Sports (Minsep), l’ancien coach de Louvain, adoubé tardivement par la star après un échange houleux ayant fait le tour de la Toile, est accusé de plusieurs “manquements”. Surtout, Brys est le seul coach au monde à posséder deux staffs : un nommé par le Minsep, l'autre par la Fecafoot et avec qui il n'a visiblement pas collaboré jusqu'à présent.

Brys – “On n’a pas de problème avec ni l’un ni l’autre”

Pour autant, l’homme à la chevelure blanche se dit absolument pas perturbé par les passes d’armes entre le Minsep et la Fécafoot, et dont son équipe en a parfois fait les frais (privée d’équipements lundi sur fond de face-à-face entre les deux entités à l’hôtel du rassemblement). “Nous sommes apolitiques et le staff et les joueurs. On fait notre boulot et on vous demande de nous laisser faire notre boulot car c'est le plus important. On reste concentrés et on n’a pas peur”, a-t-il déclaré vendredi en conférence de presse. Avant d'assurer au sujet des deux staffs : “On n’a pas de problème avec ni l’un ni l’autre”.

Des paroles tenant de la langue de bois, puisque l’Anversois a vraisemblablement choisi son camp, à savoir celui de l’Exécutif, d’ailleurs fortement critiqué par les partisans d’Eto’o. D’autant plus que, il s’est fendu d’un nouveau pied de nez envers la Fécafoot en zappant la traditionnelle reconnaissance du terrain Ahmadou Ahidjo programmée vendredi à 14h par l'instance pour honorer avec les joueurs la séance d’entrainement prévue quelques heures plus tard par le Minsep. Reste à voir quel sera le staff qui l’accompagnera, sachant que c’est la Fecafoot qui est la seule habilitée à accréditer les membres du staff pour le jour J…

Cameroun : Brys se prononce enfin sur les 2 staffs !
Prudence Ahanogbe

Couteau suisse de la rédaction footballistique, je perce mon trou grâce au dépassement de soi. Sur mon versant gauche, un don indescriptible pour l’écriture, un peu comme Messi, et sur le versant droit, beaucoup de travail, à la Cristiano Ronaldo.