Le sélectionneur du Cameroun, Toni Conceiçao, a dévoilé mercredi une liste élargie de 36 joueurs retenus pour les dates FIFA s’étalant du 31 mai au 15 juin prochains. En théorie, les joueurs convoqués affronteront le Malawi et la Côte d’Ivoire dans le cadre des deux premières journées des éliminatoires du Mondial 2022, mais ces deux matchs risquent fort d’être reportés en septembre. «Si la première journée des éliminatoires est renvoyée, il y aura quand-même un stage avec des matchs amicaux», contre des adversaires à déterminer, a tout de même précisé Conceiçao.

La liste de l’entraîneur portugais est marquée par le grand retour d’Eric Maxim Choupo-Moting. Malgré son absence suite à l’imbroglio autour de sa convocation qui n’aurait pas été envoyée au Bayern Munich à l’occasion du précédent rassemblement, Conceiçao compte toujours sur sa star et capitaine. Tous bloqués par leur club respectif en mars, Harold Moukoudi (Saint-Étienne), Jean-Charles Castelletto (Nantes), Yvan Neyou (Saint-Etienne), Karl Toko-Ekambi (Lyon), Christian Bassogog (Shanghai Shenhua) et Stéphane Bahoken (Angers) effectuent eux aussi leur retour, et Neyou devrait enfin fêter sa première cape.

3 petits nouveaux

Le technicien retente aussi sa chance avec le milieu de terrain de Rennes, James Léa Siliki. Appelé en mars, le binational n’avait pas honoré sa convocation, sans que l’on sache s’il s’agissait d’un refus de sa part de jouer pour les Lions Indomptables ou s’il avait été retenu par son club. Les binationaux Devis Epassy (gardien de PAS Lamia en Grèce) et Jean-Claude Billong (défenseur central d’Hatayspor en Turquie), nés en France, sont quant à eux appelés pour la première fois avec le défenseur central Duplexe Tchamba, déjà passé par les U20 et U23 et actuellement prêté par Strasbourg à Stromgodset en Norvège.

On note aussi la présence des têtes d’affiche comme Zambo Anguissa, Aboubakar, Ngadeu et autres Njie. Le gardien André Onana, toujours suspendu pour dopage, et le latéral gauche Ambroise Oyongo, victime d’une grave blessure au genou, restent en revanche évidemment absents.

La présélection du Cameroun

Image