En raison de la pandémie de coronavirus, qui a perturbé les éliminatoires et qui risque d’être toujours active au moment de la phase finale, des incertitudes pèsent sur la tenue de la CAN 2021, initialement prévue du 9 janvier au 6 février prochains au Cameroun. Malgré l’impatience de voir son pays accueillir la grande fête du football africain, la légende Samuel Eto’o estime que la santé doit primer.

«Je pense que le plus important c’est la santé, et les instances du football africain l’ont bien compris. Je ne vois pas mon aîné, le grand frère Ahmad (le président de la Confédération africaine de football, ndlr), risquer la santé des amoureux du ballon rond pour une CAN», a insisté l’ancien buteur pour France 24. «Le plus important c’est qu’on soit hors de danger et nous aurons toujours le temps d’organiser cette CAN. Elle est acquise pour le Cameroun, après ça sera juste une question de dates.»

Pour rappel, le Cameroun devait initialement accueillir la CAN en 2019 mais la compétition avait été réattribuée à l’Egypte en raison de retards dans la construction des infrastructures.