Cameroun : un nouveau club pour Etienne Eto’o !

Etienne Eto’o, le fils de Samuel Eto’o, légende du football camerounais et président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot), change de club.

Dans l’ombre de son paternel, et loin des polémiques au centre desquelles se débat celui-ci, Etienne Eto’o poursuit son petit bonhomme de carrière. Même si cette dernière tarde à prendre un coup d’accélérateur. Pensionnaire de CUC Villalba en Tercera RFEF la saison dernière (30 matches, 15 buts), plus éphémère joueur du Rayo Majadahonda en Primera RFEF (1 seule apparition en 2023-24), le jeune avant-centre, qui fêtera ses 22 ans en août prochain, change de club, tout en restant en cinquième division espagnole.

Transfert vers un moins bien classé

En effet, selon les informations de la presse espagnle, le natif de Palma de Mallorca a signé avec la réserve du Rayo Vallecano, 15e du dernier exercice de Tercera Division sur 18 équipes, à égalité de points juste derrière… CUC Villalba. Le géant camerounais (1,91m) arrive en tant qu’agent libre, après la fin de son contrat avec Villalba le 30 juin dernier. L’été dernier, l’intéressé s’était engagé pour une saison après une pige à Poblense, toujours en Tercera.

Le Rayo Vallecano sera la septième formation d’Etienne Eto’o après Baleares U19, Real Oviedo U19, Vitoria Guimaraes U23, Poblense, CUC Villalba, et donc le Rayo Majadahonda. L’occasion d’aiguiser ses griffes dans l’attente d’une potentielle incorporation dans l’équipe première du Vallecano, en Liga. La saison dernière, les Rayo Franjirrojos avaient réussi à se maintenir dans l’élite espagnole pour le quatrième exercice d’affilée (17e sur 20 équipes).

Cameroun : un nouveau club pour Etienne Eto’o !
Prudence Ahanogbe

Couteau suisse de la rédaction footballistique, je perce mon trou grâce au dépassement de soi. Sur mon versant gauche, un don indescriptible pour l’écriture, un peu comme Messi, et sur le versant droit, beaucoup de travail, à la Cristiano Ronaldo.