Coup de tonnerre sur la CAN: le Cameroun s’est laissé surprendre par
le Gabon de Daniel Cousin, capitaine et buteur des Panthères.


Surprise à Lubango. Cette Coupe d’Afrique des Nations décidément
indécise a une nouvelle fois fait un pied de nez à des cadors du
continent. Dans le premier match du groupe D, le Cameroun, archi
favori de la compétition, s’est laissé surprendre par les Panthères du
Gabon.

Après une première frayeur sur ce centre de Meyé, le Cameroun a pris
la directions des débats. D’abord par N’Guemo, le joueur du Celtic,
qui vient tester les réflexes d’Ovono (6e). C’est ensuite Emana qui
efface joliment deux défenseurs avant d’aller prendre sa chance à
l’entrée de la surface. Ovono, impérial tout au long de la partie, est
suppléé par son poteau (9e). Les Gabonais, absents, plient sous
l’orage mais Cousin profite d’un bon travail de Meyé pour aller battre
Kameni de près (1-0, 17e).

Ovono, la muraille

La suite est du même acabit. Webo (20e) puis Geremi (24e), notamment,
viennent se heurter au mur Ovono. Les Lions indomptables butent sur un
collectif gabonais très solide mais fébrile sur coups de pieds
arrêtés. Les Lions Indomptables s’en remettent trop à leur
individualié… Webo et Emana se montrent les plus dangereux mais
Ovono est imbattable. Le mur gabonais est sur tous les ballons: ni
Eto’o, ni Webo, ni Tchoyi ne parviennent à battre le portier du Mans.
Les hommes de Paul Le Guen tentent le tout pour le tout et se lancent
à l’assaut des buts gardés par Ovono, l’homme du match
incontestablement.

Les Panthères sont même à deux doigts d’enfoncer le clou sur ce coup
franc terrible d’Aubameyang qui vient heurter la barre de Kameni
(94e). Un seul but de Cousin a suffi, et les parades d’Ovono ont fait
le reste. Le Cameroun devra montrer autre chose pour rallier les
quarts de finale.

Voir le minute par minute du match