Face à une équipe du Sénégal déjà éliminée, la Libye veut y croire: une victoire, combinée à des circonstances favorables dans l’autre match de la 3e journée du groupe A de la CAN 2012, permettrait aux hommes de Marcos Paqueta de se qualifier pour le prochain tour. Les Lions, eux, ont un honneur à défendre.


Les yeux de la plupart des supporters seront braqués sur Malabo où la Zambie et la Guinée équatoriale se disputent la première place. Mais, au même moment, au Bata, se jouera un match dont tout autre genre. En effet, la Libye peut rêver d’un exploit. Une victoire face au Sénégal, conjuguée à une défaite zambienne, enverrait les Chevaliers de la Méditerranée en quarts de finale de la CAN 2012.

« J’en ai parlé avec les joueurs, ils veulent se prouver quelque chose à eux-mêmes, révélait Marcos Paqueta, le sélectionneur libyen en conférence de presse. Ils ont l’occasion de montrer leurs qualités. Les joueurs sans clubs voudront se montrer, et c’est le cas de la plupart. Nous avons nos chances de qualification, nous devons y croire. Nous devons faire notre part, c’est le plus important. L’autre match ne dépend pas de nous, nous devrons en attendre le résultat. J’espère que la Guinée équatoriale jouera aussi bien que lors du premier match. La Guinée équatoriale est déjà qualifiée, et la Zambie n’a besoin que d’un nul, mais elle voudra gagner pour ne pas avoir à affronter la Côte d’Ivoire. »

Trouver un club, se qualifier pour les quarts, sauver l’honneur…

Du côté du Sénégal, on a un honneur à défendre. Grands favoris de la compétition, les Lions sont déjà éliminés. Pas question de perdre un troisième match. Paqueta se méfie des Lions blessés, ce Sénégal « qui a de grands joueurs, expérimentés. Il n’y a pas de match facile. Et comme on doit gagner, il faudra ouvrir le jeu. Quand on attaque, on ouvre des espaces, on prend des risques. Mais si on veut se qualifier, on n’a pas le choix. » Omar Daf, emblématique joueur des Lions qui évolue avec la sélection depuis 1999, estime « qu’il faut absolument gagner pour redonner un peu de fierté à nos supporters. Nous sommes blessés, il faut réagir. »

Pour ce match, l’attaquant El Kathroushi sera forfait, victime d’une blessure à une cuisse. Dans la Tanière, Amara Traoré devrait faire tourner. Moussa Sow est rentré en Turquie pour finaliser son transfert au Fenerbahçe, Armand Traoré et Papis Demba Cissé souffrent de douleurs gastriques et Lamine Sané est incertain. « Ca fait depuis 2006 qu’on n’a pas gagné de match à la CAN et on espère vraiment l’emporter cette fois-ci. On a répété les gammes devant les buts, et je leur ai interdit de douter car un attaquant ne doit pas douter parce qu’il a frappé deux ou trois fois au but sans succès. Maintenant, il ne faudrait pas oublier que la Libye compte un point et à une possibilité de se qualifier. Ce sera un match où il faudrait être à 100% de ses capacités. J’ai envie de mettre des joueurs comme Jacques Faty, afin de leur donner le goût de la CAN. Ceci pour préparer l’avenir. Cette équipe doit être un modèle de professionnalisme pour le Sénégal. Ces joueurs sont sereins, et prennent du plaisir sur le terrain. Voilà pourquoi il ne faudrait pas tout raser comme par le passé. Il faut protéger cette génération, explique Traoré. Les grandes victoires se construisent dans ces moments difficiles. Ces joueurs ont vécu quelque chose ensemble, ça fait deux ans qu’ils sont là, c’est du bonheur, c’est magnifique. C’est une équipe qui travaille ensemble dans la bonne humeur. Ce sont des modèles. Il faut ensuite corriger les choses qu’il faut pour repartir. »

Rencontre Date et heure Résultat
Guinée équatoriale – Libye 21 janvier 2012, 19h30 1-0
Sénégal – Zambie 21 janvier 2012, 22h 1-2
Libye – Zambie 25 janvier 2012, 17h 2-2
Guinée équatoriale – Sénégal 25 janvier 2012, 20h00 2-1
Libye – Sénégal 29 janvier 2012, 19h00
Guinée équatoriale – Zambie 29 janvier 2012, 19h00
Rang Equipe Points J. G. N. P. p. c. Diff.
1. Guinée équatoriale 6 2 2 0 0 3 1 +2
2. Zambie 4 2 1 1 0 3 2 +1
3. Libye 1 2 0 1 1 2 3 -1
4. Sénégal 0 2 0 0 2 2 4 -2