Laye Sylla

L’élimination des Lions de la Teranga au premier tour de la Coupe d’Afrique des nations est une pilule difficile à avaler pour les Sénégalais qui ont fait des tirs groupés sur le désormais ex-sélectionneur national, Alain Giresse.


A Dakar,

La défaite des Lions du Sénégal face aux Fennecs d’Algérie (2-0) est restée en travers de la gorge du peuple sénégalais qui le fait savoir dans ce micro-trottoir réalisé par Afrik-Foot. Au Sénégal, ils ont en effet été nombreux à indexer celui qui est désormais l’ex-sélectionneur national, le Français Alain Giresse.

Laye Sylla, vulcanisateur : « Giresse ne devait pas changer d’équipe« 

Laye Sylla « Nous avions pourtant bien entamé la compétition, avec le match bien joué contre le Ghana, qui n’est pas une petite équipe. Si l’équipe du Sénégal est parvenue à battre le Ghana, c’est que le dispositif mis en place était bon. Et la règle la plus élémentaire voudrait qu’on ne change pas une équipe qui gagne. Sauf que Giresse, lui, je ne sais pas comment il fonctionne pour avoir eu l’idée de changer cette équipe contre l’Afrique du Sud au point de s’en sortir avec un nul. C’est là le début de nos souffrances, car si les Lions avaient réussi à se débarrasser des Bafana-Bafana, leur qualification allait être assurée. Hélas, le coaching a fait défaut. Lorsque nous avons perdu face à l’Algérie, le résultat est là : on est vite écarté de cette CAN, alors que nous avions nos chances de nous en tirer. Avec ces résultats, Alain Giresse n’a plus sa place sur le banc des Lions. »

Baba Sall, conducteur de moto-taxi : « ‘Un problème de coaching« 

Baba Sall « Si le Sénégal a été très prématurément écarté de la Coupe d’Afrique des nations, c’est parce qu’il y a eu un problème de coaching. Alain Giresse est le seul responsable de cette situation, car les joueurs ont fait leur devoir. Mais il faut savoir une chose : contre l’équipe algérienne, c’était un jour de défaite et personne n’y peut rien. Mais ce qu’on peut reprocher au coach, c’est d’avoir changé son onze de départ. Maintenant, j’entends dire qu’il faut renvoyer le coach, je doute que cela soit la bonne solution. On ne peut pas après chaque débâcle prendre la décision de renvoyer le coach. On ne va jamais s’en sortir à ce rythme. Il faudrait qu’on prenne le temps de corriger nos erreurs pour mieux avancer. Mais, je ne suis pas pour un éternel recommencement. »

Aminata Sow, restauratrice : « Giresse n’a pas rempli son contrat« 

Aminata Sow « Je m’attendais à tout, sauf à une défaite contre l’Algérie. Jamais je ne pensais à un tel scénario. Une élimination si précoce ! J’avoue que hier nuit, je suis allée au lit sans dîner, tellement j’avais mal après cette défaite devant l’Algérie. Les gosses ont donné tout ce qu’ils avaient dans le ventre, mais le dispositif n’était pas bon. Dans cette élimination, il faut incriminer l’entraîneur Alain Giresse qui n’a pas rempli sa part de contrat. Lorsque je l’ai vu attendre au dernier moment pour réagir, je lui en voulais. Il n’a pas compris que chaque match était important. Qu’il fallait réagir déjà lors du match contre l’Afrique du Sud, les battre et s’assurer une place en quarts. Giresse ne peut même pas comprendre combien de millions de malheureux il a fait en perdant de cette façon. Je suis dégoûtée. »

Khalifa Sow, commerçant : « On ne doit incriminer personne« 

Khalifa Sow « Les joueurs ont bien joué. Ils étaient partis dans le but de ramener la Coupe au Sénégal, mais le destin en a décidé autrement. Les Lions ont été courageux, ils ont eu la volonté et la rigueur qu’il fallait. Actuellement, le Sénégal est éliminé de la compétition, on ne doit incriminer personne. D’accord, Giresse a fait des erreurs depuis le second match, contre l’Afrique du Sud, car il aurait pu jeter son dévolu sur cette rencontre et la gagner. Ce qui lui aurait permis de s’assurer un ticket pour les quarts. Mais je suis d’avis qu’on doit lui lui donner une seconde chance. On ne doit pas tout le temps changer quand ça ne va pas. Il faudrait qu’on prenne le temps de la construction.

Malick Ndiaye, gardien de but : « Giresse n’a qu’à partir« 

Malick Ndiaye « Il faut reconnaître que l’équipe du Sénégal a produit un beau jeu face à l’Algérie. Individuellement, les joueurs étaient bons, mais c’est le collectif qui n’a pas bien pris. Il y a en effet eu des failles du côté du couloir droit qui était assez libre. Mais dans l’ensemble, l’équipe a bien joué. Le problème de l’équipe du Sénégal, c’est le coach. Je n’arrive pas à comprendre que Giresse n’ait jusqu’ici pas de onze type. Inadmissible pour un coach qui utilise les joueurs comme il le sent. Par exemple, lorsqu’il a aligné Sadio Mané lors du second match des Lions contre l’Afrique du Sud, j’ai compris que Giresse tâtonnait. Maintenant qu’il est en fin de contrat, je crois qu’il est plus sage que Giresse parte. Cela ne sert pas de renouveler son contrat.