Pour son entrée en lice dans la CAN 2015, le Sénégal est venu à bout du Ghana (1-2) dans une rencontre longtemps indécise et qui a finalement basculé à la toute dernière seconde sur un but de Moussa Sow.


Au bout du suspense vous dit-on ! Opposés ce lundi à Mongomo, le Ghana et le Sénégal ont offert une rencontre de haute volée qui s’est finalement soldée sur la victoire des Lions de la Teranga au bout du temps additionnel (2-1). Dans une partie qui revêtait beaucoup d’enjeux, compte tenu de la difficulté de ce groupe C, les deux équipes étaient crispées par l’enjeu et multipliaient fautes techniques et pertes de balles.

Sur l’une d’elle venue de Badji, Atsu, parfaitement lancé dans le dos de Sané, filait au but mais était fauché par un Coundoul fautif dans sa sortie. André Ayew n’en demandait pas tant pour transformer la sentence (1-0, 14e) et sanctionner des Sénégalais trop fébriles et imprécis. Sans être transcendants, les Black Stars contenaient les velléités adverses, même si le danger se rapprochait. Mais dans ses buts, Brimah faisait le show pour repousser une tête surpuissante de Mbodji (28e) et surtout un retourné de Diouf (33e). De quoi écœurer les hommes d’Alain Giresse, heureux de voir la frappe d’Atsu sur un contre finir sa course juste à côte du montant droit d’un Coundoul battu (22e).

Le retour à la défense à quatre, le déclic

Contraint de revoir ses plans, le technicien français repassait à une défense à quatre à l’entame du second acte avec l’entrée en jeu de Gassama. Choix payant, le Sénégal revenant avec de meilleures intentions pour prendre le contrôle de la partie. Ndoye pensait même avoir la balle d’égalisation, mais son tir flirtait avec le petit filet (55e). Simple contre-temps car dans la foulée, Diouf finissait par trouver le chemin du but en reprenant de la tête sa première tentative sur le poteau (1-1, 58e).

L’attaquant de Stoke était même proche du doublé, mais sa volée s’envolait dans les gradins (65e). Moins fringants physiquement, les Black Stars devaient se contenter de quelques contres pour tenter de faire trembler leurs adversaires, sans succès. Les Sénégalais finissaient plus fort, mais péchaient cruellement dans le dernier geste avec deux duels perdus devant Brimah par Diop (80e) et Sow (84e). Dans la foulée, Jordan Ayew avait la balle du k.o mais sa tête fuyait le cadre (87e).

Les deux équipes ne pourraient se départager. Du moins pensait-on, avant de voir Sow surgir à la toute dernière minute et profiter d’une déviation astucieuse pour libérer les siens et assommer les Ghanéens (1-2, 90e+3). Un précieux succès pour la bande à Sadio Mané, préservé, qui prend les commandes du groupe C en attendant la rencontre entre l’Algérie et l’Afrique du Sud. Le Ghana jouera déjà gros lors de son prochain match contre les Algériens.

 Les compositions de départ

Le onze du Ghana : Brimah – Afful, Mohammed Awal, Jonathan Mensah, Rahman – Amartey, Rabiu, Badu, Atsu, A. Ayew – J Ayew.

Le onze du Sénégal : Coundoul – Mbodji, Djilobodji, L. Sané – Badji – Souaré – Kouyaté, Gana Guèye – Kouly Diop, Diouf, Ndoye.