Après avoir récemment fait les démarches pour obtenir un passeport algérien, Andy Delort postule à une place pour la CAN 2019 (21 juin-19 juillet) avec les Fennecs. Dans l’émission Le Vestiaire sur RMC Sport, l’attaquant de Montpellier en a dit un peu plus sur son rapport avec l’Algérie.

« Ma mère est algérienne, et mon grand-père et mon arrière-grand-père aussi. J’ai discuté avec ma famille et c’est à ce moment-là que je l’ai prise (sa décision). Je l’ai choisie et je suis fier. (…) La vie est compliquée. Je ne veux pas entrer dans les détails, car ça ne regarde personne. Des fois on apprend des choses tardivement» , a d’abord expliqué le natif de Sète.

« C’est une décision personnelle et c’est moi qui ait décidé tout seul. Je n’ai pas joué sur les deux tableaux. J’ai envie de jouer pour l’Algérie. (…) La CAN me branche, oui. Si je peux la faire, je serais le plus heureux. Mais s’il faut attendre, j’attendrai. Ça sera après » , a conclu l’Héraultais. Charge désormais au sélectionneur Djamel Belmadi de trancher.