A l’issue de son comité exécutif ce mardi à Dakar, la Confédération africaine de football (CAF) a désigné l’Egypte comme pays-hôte de la CAN 2019 (15 juin-13 juillet), la première à 24 équipes ! Les Pharaons remplacent donc le Cameroun à 158 jours du coup d’envoi du tournoi.


Ce sera donc l’Egypte ! Réunie ce mardi en comité exécutif à Dakar, la Confédération africaine de football (CAF) a attribué l’organisation de la CAN 2019 au pays des Pharaons. Programmée du 15 juin au 13 juillet prochains, cette compétition sera la première à 24 équipes. La candidature de l’Egypte, qui accueillera sa 5e CAN (la dernière remontait à 2006), a été préférée à celle de l’Afrique du Sud. Pour rappel, le Cameroun avait été désigné comme pays-hôte initial de cette compétition en 2014 mais ce statut lui a été retiré le 30 novembre dernier en raison du retard pris dans les travaux.

Sans doute refroidie par les difficultés financières de l’Afrique du Sud et séduite par le lobbying des Pharaons, qui ont montré plus de volonté, la CAF a estimé que les Egyptiens étaient les plus aptes à organiser cette CAN au pied levé. Il faut dire que le pays de Mohamed Salah dispose d’un dossier très solide en termes d’infrastructures avec une douzaine de stades de plus de 20 000 places à disposition. A priori, le tournoi se déroulera à travers cinq villes, Le Caire, Alexandrie, Suez, Port-Saïd et Ismaïlia, toutes proches géographiquement, ce qui éviterait de longs déplacements. L’ambiance dans les stades promet également d’être au rendez-vous.

En revanche, l’Egypte devra veiller à soigner l’aspect sécuritaire. D’abord dans les stades où la plupart des matchs ont eu lieu à huis clos depuis le drame de Port Saïd en 2012 (depuis cette saison, 5 000 supporters sont autorisés par match). Rappelons aussi que le pays est régulièrement la cible d’attaques terroristes, même si la menace est globalement circonscrite à certaines zones. Le sélectionneur algérien, Djamel Belmadi, a quant à lui mis en avant les conditions climatiques, avec les fortes températures au pays des Pharaons à cette période de l’année, même si les Egyptiens se sont défendus en soulignant que la plupart des matchs auront lieu en soirée. A 158 jours du coup d’envoi, les Pharaons n’ont en tout cas pas de temps à perdre afin d’être prêts pour le jour J !

 L’annonce de la CAF

 Le clip de présentation de la candidature égyptienne