Qualifiées pour leur premier 8e de finale de Coupe d’Afrique des Nations dès leur première participation, les Comores vont affronter le Cameroun dans des circonstances très particulières lundi. En effet, les Cœlacanthes déplorent 12 cas positifs au Covid-19 au sein de leur délégation dont 6 joueurs : Nakibou Aboubakari, Yacine Bourhane, Mohamed M’Changama, Kassim Abdallah et surtout les deux gardiens Ali Ahamada et Moyadh Ousseni. Le portier titulaire Salim Ben Boina étant blessé, cela signifie que les hommes du sélectionneur Amir Abdou, qui fait partie des personnes testées positives, devront affronter le pays hôte sans gardien de métier…

«On essaye de gérer ça du mieux qu’on peut. C’est un moment difficile, on essaye de faire tout ce qui est en notre pouvoir pour trouver des solutions alternatives. Sans le coach, sans des joueurs majeurs et sans nos deux gardiens valides, c’est assez compliqué. Mais on garde espoir», a expliqué le manager général de la sélection, El Hadad Himidi, dans une vidéo. De son côté, la presse locale s’interroge sur cette flambée de cas positifs avant d’affronter le pays-hôte…