CAN 2023 : “quand tu regardes sa carrière…”, Faé allume Rothen !

Dans son émission Rothen s'enflamme sur RMC, l'ancien Parisien Jérôme Rothen a récemment fait preuve de virulence à l'égard de la Coupe d'Afrique des nations 2023. Emerse Faé, le sélectionneur de la Côte d'Ivoire, vainqueur de le CAN dimanche suite au triomphe face au Nigeria (2-1), n'a pas manqué de lui répondre, comme l'avait déjà fait l’ancien défenseur international malien (10 capes) Brahim Thiam il y a une dizaine de jours.

Le consultant de 45 ans avait déclaré : “Les affiches, elles font pas kiffer hein. T'as pas besoin d'être un pro du football africain pour te rendre compte que tous les pays que tu nous as cités, il y a beaucoup surprises. Il est là le problème de cette CAN. Et je vais vous dire, j'ai pas vu tous les matchs, mais j'en ai vu certains et ça m'a suffi franchement. Parce que, comme trop souvent, beaucoup d'erreurs techniques, un football très physique aussi, des erreurs d'arbitrage, l'ensemble, des stades vides…

Emerse Faé n'a que peu goûté à ces critiques. Et il n'a pas hésité à le faire savoir après le sacre face aux Super Eagles. “Il y a un pseudo-journaliste en France qui n'a jamais fait de match international de sa vie (Jérôme Rothen compte 13 sélections en équipe de France, ndlr) et qui aurait dit que le niveau de la CAN était catastrophique parce qu'il n'y avait pas de tactique, de technique… Je pense que lui, il comprend rien au foot…” a taclé l'ancien joueur du FC Nantes et de l'OGC Nice en zone mixte.

“Il a été très très malhonnête”

Particulièrement remonté et tenant à remettre les points sur les i, l'homme de 40 ans a poursuivi : “Après c'est normal quand on regarde la carrière internationale qu'il a eu. En tout cas moi, je ne suis pas étonné. Je l'ai laissé parler il s'est fait remarquer. Il a voulu faire son intéressant. Maintenant, moi je tiens à dire une chose : c'était une CAN extraordinaire. Avec des rebondissements, des buts, du spectacle. On s'est jamais ennuyé. Donc il a été très très malhonnête de dire que cette CAN n'était pas de qualité.

Il est vrai que cette 34ème édition de la Coupe d'Afrique des Nations a su tenir toutes ses promesses, et beaucoup la considèrent même comme la meilleure CAN de l'histoire. Le parcours romanesque de la Côte d'Ivoire, humiliée lors de la phase de poules avec sa lourde défaite contre la Guinée Equatoriale (4-0), qualifiée de justesse pour les huitièmes de finale et en fin de compte vainqueur du tournoi à la maison en ayant été menée au score à trois reprises sur la phase à élimination directe et notamment en finale, en est la parfaite illustration.

CAN 2023 : “quand tu regardes sa carrière…”, Faé allume Rothen !
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.