CAN 2023 : un record déjà battu avant même le coup d’envoi !

Avant même son ouverture le 13 janvier 2024, la CAN 2023 restera d’ores et déjà dans les annales.

La CAN 2023 qui se disputera en Côte d’Ivoire du 13 janvier au février 2024 suscite un engouement important. Une fièvre beaucoup plus intense que celle de la CAN 2021. La preuve en chiffres : la Confédération africaine de football (CAF) a reçu plus de 5 000 demandes d'accréditation des médias au soir du 24 novembre 2023, soit une hausse de 90% par rapport à l’édition précédente au Cameroun ! ,« Plus de 70 nationalités se sont portées candidates pour couvrir le plus grand événement africain », a précisé l’instance sur son site officiel.

La Côte d’Ivoire se taille la part du lion

Au vu de la forte demande, l’institution chère au président Patrice Motsepe a mis en place « des quotas pour tous les pays en raison de la demande d'espace ». L'attribution et la mise en œuvre de ces quotas sera effectuée équitablement, conformément à l’engagement de la CAF. C’est pourquoi le pays hôte, la Côte d’Ivoire, aura la plus grande part du gâteau avec 30% des droits TV. Les 23 autres participant à la 34e édition se partageront 35%. Les pays voisins hériteront des 10% et enfin le reste du monde, y compris la France, aura droit aux 25%.

« La CAF travaille actuellement en étroite collaboration avec toutes les associations membres participantes afin d'assurer une représentation équitable dans l'attribution des quotas de chaque pays », a-t-elle renchéri avant d’ajouter que « la priorité est également donnée aux Agences ».

De nouvelles directives pour les non-détenteurs de droits et des restrictions sur les tournages et autres activités seront par ailleurs introduites « pour protéger les médias (TV) détenteurs de droits ».

CAN 2023 : un record déjà battu avant même le coup d’envoi !
Prudence Ahanogbe