CAN 2023 : le Maroc choisit un hôtel… marocain en Côte d’Ivoire !

Pour la Coupe d'Afrique des Nations qui arrive au mois de janvier, la Fédération Royale Marocaine de Football a sélectionné l'hôtel “Sophia” à San Pedro, en Côte d'Ivoire, pour héberger les Lions de l'Atlas.

Un choix tout sauf anodin ! Comme l'explique Le360 Sport, l'hôtel appartient en effet à Fatiha Bourdier, une femme d'affaires marocaine, qui le gère depuis 1998. L'établissement offre 74 chambres, une vue sur la mer, des restaurants et des espaces de divertissement. Mme Bourdier a reçu des distinctions telles que la meilleure unité hôtelière de Côte d'Ivoire en 2016 et la meilleure femme entrepreneur en 2015. Un cadre propice pour vivre une telle compétition, et qui permettra aux Marocains de sentir comme chez eux ?

4 matchs à San Pedro ?

L'équipe nationale marocaine, dirigée par le charismatique Walid Regragui, jouera son premier match le 17 janvier contre la Tanzanie, suivi de confrontations face à la République démocratique du Congo et contre la Zambie. Si l'équipe se qualifie pour les huitièmes de finale en tant que leader de son groupe, elle restera à San Pedro, mais devra se déplacer à Yamoussoukro pour les quarts de finale.

Les Lions de l'Atlas très attendus

Demi-finaliste de la dernière Coupe du monde au Qatar, le Maroc sait qu'il attisera les regards pour cette Coupe d'Afrique des nations. A ce jour, l'équipe nationale marocaine n’a qu’une seule CAN (1976, ndlr), et qui date de près de 50 ans. Il y a deux mois, le capitaine Romain Saïss s'était d'ailleurs exprimé à ce sujet. “C’est une échéance qui est très importante. On se sait attendus par les autres équipes, notamment après notre Coupe du monde 2022. On ne va pas se mettre de pression particulière. On doit être conscients de notre responsabilité. Comme la CdM, on a envie de faire un parcours qui soit digne de ce nom et exceptionnel, tout en restant humbles.” avait-il-déclaré auprès d'Info Soir.

CAN 2023 : le Maroc choisit un hôtel… marocain en Côte d’Ivoire !
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.