CAN 2023 (Q) : manita pour le Sénégal, le derby pour le Mali, l’Egypte se reprend…

Les têtes d’affiche ont répondu présent dans les matchs programmés ce vendredi en début de soirée et comptant pour la 3e journée des éliminatoires de la CAN 2023. Le Sénégal, le Mali et le Burkina Faso ont ainsi décroché une troisième victoire consécutive.

Tenant du titre, le Sénégal a poursuivi son sans-faute en ne laissant aucune chance au Mozambique (5-1) au Stade Abdoulaye Wade. A l’issue d’un superbe mouvement avec Iliman Ndiaye et Boulaye Dia, Sabaly a rapidement ouvert le score (9e). Puis le latéral droit du Betis Séville, décidément en grande forme, a permis à Sadio Mané de lui emboîter le pas en reprenant son centre à bout portant, fêtant ainsi par un but son grand retour après avoir manqué la Coupe du monde 2022 sur blessure (16e). C’est ensuite l’autre latéral, Ndour, qui a permis à Iliman Ndiaye d’inscrire son premier but en sélection (32e).

En deux temps, Dia a enfoncé le clou avant la pause (39e). Même si Gildo Vilanculos a profité d’un moment de passivité de la défense sénégalaise pour réduire le score suite à un coup-franc au retour des vestiaires (49e), les Lions n’ont jamais tremblé. Gueye, pour sa 100e cape, et Mané, dont le coup-franc a été claqué in extremis, ayant eu les plus grosses situations jusqu’au dernier but signé Habib Diallo de la tête sur un centre de Dieng (88e). Avec 7 points d’avance sur le 3e, le Rwanda, à mi-parcours dans le groupe L, la bande à Aliou Cissé a fait le plus dur et peut même espérer se qualifier dès mardi au retour en cas de succès.

Le Mali domine la Gambie

Cela sent bon aussi pour le Mali, qui a lui aussi enchaîné une troisième victoire en disposant de la Gambie (2-0) dans le derby à Bamako. En tête après moins de 3 minutes suite à un petit ballon piqué de Koïta pour le Rémois Kamory Doumbia, auteur de son premier but en sélection, les hommes d’Eric Chelle ont toutefois gâché plusieurs occasions par la suite et ils auraient pu payer le prix fort sans une sortie décisive d’Ismaël Diawara devant Barrow à l’heure de jeu. Adama Traoré «Malouda» a mis fin au suspense durant le temps additionnel en transformant un penalty obtenu par Dorgeles Nene. Avec 6 points d’avance sur les trois autres équipes, les Aigles ont de quoi voir venir dans ce groupe G.

Le Burkina Faso engrange

Carton plein aussi pour le Burkina Faso, vainqueur sur le fil du Togo (1-0) à Marrakech sur un but de Fessal Tapsoba à la 88e minute ! Les Etalons font ainsi le break en tête du groupe B avec 5 points d’avance sur le Cap-Vert, 2e et tenu en échec un peu plus tôt à domicile contre l’Eswatini (0-0). Cela va mal en revanche pour les Eperviers, toujours derniers.

Après sa défaite en Ethiopie (0-2) lors de la journée précédente, l’Egypte s’est bien repris au Caire face au Malawi (2-0). Mohamed Salah a inscrit son 50e but en sélection (20e) sur un centre en retrait de Mohamed Hamdy puis Omar Marmoush a enfoncé le clou sur une frappe déviée (45e+1). En attendant Guinée-Ethiopie dans la soirée, les Pharaons se détachent provisoirement en tête du groupe D.

Les compos

CAN 2023 (Q) : manita pour le Sénégal, le derby pour le Mali, l’Egypte se reprend…
Romain Lantheaume

Je suis tombé amoureux du foot africain avec Didier Drogba, puis j’ai découvert Afrik-Foot en 2013. Depuis, nous ne nous sommes plus lâchés !