CAN 2025 : les 3 raisons pour lesquelles la nouvelle date fait polémique

La CAN 2025 se jouera au Maroc, mais en 2026, comme annoncé vendredi par le comité exécutif de la Confédération africaine de football (CAF). Au lieu de débuter mi-janvier comme d'habitude, le tournoi se déroulera du dimanche 21 décembre 2025 au dimanche 18 janvier 2026. Des nouvelles dates qui font polémique…

La première raison pour laquelle ce report fait jaser est le calendrier très chargé qui attend les joueurs africains. Certains d'entre eux vont en effet enchaîner trois grandes compétitions en l'espace d'un an : Mondial des clubs à l'été 2025, CAN début 2026 puis Coupe du monde à l'été 2026. De quoi forcément interroger sur la compétitivité des sélections africaines pour ce premier Mondial à 48 équipes, ainsi que sur l'état physique des joueurs.

Ce point représente d'ailleurs la deuxième raison pour laquelle les nouvelles dates de la CAN font polémique. Le nouveau format de la Ligue des champions de l'UEFA prévoit des matchs importants (les deux dernières journées de la phase de groupes) programmés fin janvier, au retour de la CAN… Ce qui signifie que les joueurs qui participeront à cette CAN n'auront pas de coupure pendant la saison.

Troisièmement, ces dates font aussi polémique parce que cette nouvelle édition au pays des Lions de l'Atlas tombe en plein pendant les fêtes de fin d'année (Noël pour les chrétiens et Nouvel An), éloignant les joueurs de leur famille pour ces moments importants…

La CAN pas respectée ?

Le Mondial des clubs de la FIFA ainsi que la nouvelle formule de la Ligue des Champions de l'UEFA semblent ainsi avoir la priorité sur la CAN, qui n'est “pas respectée”, une fois de plus, comme le déplorent plusieurs voix. En effet, la CAF a dû se plier aux exigences de la FIFA et de l'UEFA en optant pour ces dates qui n'arrangent finalement que ces deux instances. L'une pour le Mondial des clubs et l'autre parce que la CAN tombe pendant la “trêve hivernale” de la LdC.

Cette impression d'être la dernière roue du carrosse fait forcément jaser dans toute l'Afrique et au-delà. Même si les clubs européens ayant dans leur effectif des footballeurs africains susceptibles de jouer la CAN sont quelque part lésés eux aussi.

CAN 2025 : les 3 raisons pour lesquelles la nouvelle date fait polémique
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.