CAN féminine : Côte d’Ivoire, Algérie, derby Sénégal-Mali… Place au dernier tour des éliminatoires !

La manche aller du deuxième et dernier tour des éliminatoires de la CAN féminine 2022 débute mercredi. Alors que le Maroc, qualifié d’office en tant que pays-hôte, et l’Ouganda, qui a profité du forfait du Kenya, sont déjà certains de participer à la phase finale prévue du 2 au 23 juillet 2022 au Royaume chérifien, 10 places restent à prendre au cours des prochains jours.

Triple tenant du titre, le Nigéria n’a pas été gâté. Après avoir écarté le Ghana (2-0, 0-1) au tour précédent, les Super Falcons se frottent à un autre outisder, la Côte d’Ivoire. Le derby entre le Sénégal et le Mali vaudra également le détour mercredi, tandis que l’Algérie, après sa balade contre le Soudan (14-0 puis forfait), a cette fois hérité d’un gros morceau, l’Afrique du Sud. La Tunisie affronte la Guinée Equatoriale, le Cameroun la Gambie, le Gabon le Togo et le Burkina Faso la Guinée Bissau.

Le programme du dernier tour aller des éliminatoires (horaires en temps universel)

Mercredi 16 février

13h, Burundi – Djibouti (Stade Urukundo, Ngozi)
13h, Zambie – Namibie (Nkoloma Stadium, Lusaka)
15h30, Guinée-Bissau – Burkina Faso (Estadio 24 de Setembro, Bissau)
16h30, Sénégal – Mali (Stade Lat-Dior, Thiès)

Jeudi 17 février

15h, Togo – Gabon (Stade de Kegué, Lomé)

Vendredi 18 février

13h, Zimbabwe – Botswana (National Sports Stadium, Harare)
14h, Afrique du Sud – Algérie (Orlando Stadium, Johannesburg)
14h, Tunisie – Guinée Equatoriale (Stade de Solimane, Solimane)
14h30, Cameroun – Gambie (Stade Ahmadou Ahidjo, Yaoundé)
15h, Nigeria – Côte d’Ivoire (National Stadium, Abuja)

Les matchs retour auront lieu à partir du 21 février

CAN féminine : Côte d’Ivoire, Algérie, derby Sénégal-Mali… Place au dernier tour des éliminatoires !
Rédaction

Issa Hayatou, Ahmad Ahmad, Patrice Motsepe… Lancée en 2010, la rédaction d’Afrik-Foot en a vu défiler des présidents de la CAF. Sa plume peut parfois être acerbe mais elle a toujours le même objectif : œuvrer au développement du football africain, sans rien cacher de ses réussites comme de ses faiblesses.