Retraité depuis vendredi soir à l’âge de 38 ans, Samuel Eto’o aura été l’un des plus grands joueurs africains de tous les temps. La preuve avec ces multiples records qui appartiennent au Camerounais, dont certains seront très difficiles à battre.

– Meilleur buteur de l’histoire de la CAN (18 buts).

– Record de sacres comme Joueur africain de l’année : 4 (record codétenu avec l’Ivoirien Yaya Touré).

– Meilleur buteur de l’histoire de la sélection camerounaise : 56 buts (en 118 sélections).

– Seul Africain à avoir remporté trois Ligues des champions de l’UEFA : 2006, 2009, 2010.

– Meilleur buteur africain en finale de LdC : 2 buts (un en 2006, un en 2009).

– Africain ayant joué le plus de matches en compétitions interclubs de l’UEFA : 113 rencontres (Drogba est en revanche celui qui a disputé le plus de matchs en LDC et à la fois le meilleur buteur africain en C1 et dans toutes les compétitions de l’UEFA).

– Seul Africain à avoir terminé meilleur buteur de la Liga : 26 buts en 2006.

– Buteur lors de plusieurs éditions différentes de la CAN : 6 éditions (record partagé avec Asamoah Gyan et Kalusha Bwalya).

– Plus grand écart entre sa première et sa dernière participation à une Coupe du monde : 16 ans (1998-2014) ; record partagé avec 8 autres joueurs dont son compatriote Rigobert Song.

– Plus jeune joueur de la Coupe du monde 1998 à l’âge de 17 ans et trois mois.