Les dés sont jetés ! Ce mercredi, la Confédération africaine de football (CAF) procédait au tirage au sort de la CAN des moins de 23 ans qui aura lieu du 8 au 22 novembre prochains en Egypte et qui permettra aux 3 meilleures équipes du tournoi de se qualifier pour les Jeux Olympiques Tokyo 2020.

Le pays-hôte égyptien hérite d’un groupe A relevé avec le Mali d’Amadou Haïdara (RB Leipzig), nation montante chez les jeunes, le Cameroun du Niçois Ganago et le Ghana de Yaw Yeboah. Aussi bizarre que cela puisse paraître, le Ghana et le Cameroun, qui sont deux places fortes du football africain, vont découvrir cette compétition. Il faut dire qu’il s’agira seulement de la 3e édition.

Le tenant va devoir batailler

Le tenant du titre nigérian va lui aussi devoir se méfier dans un groupe B qui comprend la Côte d’Ivoire du buteur Christian Kouamé (Genoa), la Zambie, qui possède une génération talentueuse emmenée par Patson Daka (Salzbourg), et l’Afrique du Sud, 3e de la précédente édition. Les deux premiers de chaque groupe accéderont aux demi-finales. Les deux finalistes et le vainqueur de la petite finale représenteront ensuite l’Afrique aux JO.

En 2016, le Nigeria, l’Algérie et l’Afrique du Sud étaient présents à Rio. A priori, on peut espérer que les « stars » citées plus haut qui évoluent en Europe prennent part à une partie de la compétition puisque celle-ci se déroule en grande partie sur les dates FIFA de novembre (11-19 novembre).

La composition des deux groupes :

Groupe A : Egypte, Mali, Cameroun, Ghana.

Groupe B : Nigeria, Côte d’Ivoire, Afrique du Sud, Zambie.