Pourtant en tête après une heure de jeu, l’Etoile du Sahel a complètement déchanté face au Kawkab Marrakech dans la nuit de vendredi à samedi à l’occasion de la première journée du groupe B de la Coupe de la CAF. Réduits à neuf, les Tunisiens ont été renversés (1-2) et s’exposent à des sanctions…


Le tenant du titre débute très mal la phase de groupes de la Coupe de la CAF ! En déplacement au Maroc à l’occasion de la première journée du groupe B dans la nuit de vendredi à samedi, l’Etoile du Sahel s’est inclinée 2-1 face au Kawkab Marrakech. Tout avait pourtant bien commencé pour le champion de Tunisie. Dix minutes après avoir été sauvé par sa transversale, celui-ci obtenait un penalty par Diogo Acosta que l’inévitable Hamza Lahmar se chargeait de transformer (0-1, 60e sp).

Une ouverture du score qui marquait paradoxalement le début de la fin pour les hommes de Faouzi Benzarti, toujours suspendu par la CAF. Alors qu’ils avaient le match en main, ceux-ci passaient subitement de onze à neuf après les expulsions coup sur coup de Ghazi Abderrazak (65e) pour deux jaunes puis le carton rouge direct adressé à Iheb Mskani (67e).

Le KACM ne se faisait pas prier pour en profiter. Kouyaté égalisait d’abord (1-1, 74e), avant qu’Amimi ne donne la victoire (2-1, 86e) aux hommes d’Hassan Benabicha. En plus de leur défaite, les Etoilés ont donc perdu deux joueurs, qui devront purger une suspension, et peut-être encore davantage puisque les Tunisiens sont allés protester auprès de l’arbitre au coup de sifflet final, s’exposant à des sanctions supplémentaires. Une entrée en matière chaotique…